Marathon de Londres: victoire de Kebede et de Shobukhova

2 mn
Publicité

L'Ethiopien Tsegaye Kebede et la Russe Liliya Shobukhova ont remporté dimanche le marathon de Londres dans des chronos respectifs de 2 h 05 min 18 sec et de 2 h 21 min 59 sec.

Ultra dominateur, Kebede a lâché le champion du monde Abel Kirui au 30e kilomètre pour partir seul et vaincre l'armada kenyane dont Emmanuel Mutai, médaillé d'argent aux Mondiaux de Berlin, est le seul rescapé sur le podium, arrivé loin derrière le vainqueur (2:06.23). Le Marocain Jaouad Gharib (2:06.55) termine à la troisième place.

Ce sacre de Kebede met fin à une hégémonie à Londres des Kenyans, qui avaient remporté les six éditions précédentes avec Evans Rutto (2004), Martin Lel (2005, 2007 et 2008), Felix Limo (2006) et Sammy Wanjiru (2009).

Ce dernier apparaissait comme un favori logique avec Kebede, mais il s'est écroulé à mi-course, sans doute épuisé comme il l'avait dit avant la course par le périple épique qui lui a été imposé pour rejoindre Londres par le nuage de cendres échappées du volcan islandais.

Déjà lauréate du marathon de Chicago à l'automne, Shobukhova a battu de près de quatre minutes sa meilleure performance pour devancer sa compatriote Inga Abitova et l'Ethiopienne Asselefech Mergia.

Echappée avec ses deux rivales, la Russe a mené le train durant la quasi-totalité de la deuxième partie de course avant de s'échapper dans les deux derniers kilomètres, usant parfaitement de sa vitesse de spécialiste du 5000 m, discipline dont elle détient le record d'Europe.

A Chicago, elle avait usé avec succès de la même tactique.