Canada

Le Canada exclut l'avortement de son aide aux femmes dans les pays en développement

Le ministre des Affaires étrangères canadien David Cannon au G8 à Gatineau (Canada) où il a présenté le programme d'aide aux femmes dans les pays pauvres.
Le ministre des Affaires étrangères canadien David Cannon au G8 à Gatineau (Canada) où il a présenté le programme d'aide aux femmes dans les pays pauvres. AFP / Rogerio Barbosa
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Canada qui reçoit la prochaine rencontre du G8 À Toronto en juin 2010 souhaite mobiliser ses partenaires pour améliorer la santé des mères et de leurs enfants dans les pays en développement. Lors d’une réunion préparatoire qui se déroule cette semaine en Nouvelle-Écosse, la ministre de la Coopération Internationale a annoncé que ce programme ne financerait pas l’avortement, un non-sens pour l’opposition et des experts en développement.

Publicité

Avec notre correspondante à Québec, Pascale Guéricolas

Il a fallu plusieurs semaines au gouvernement canadien pour clarifier sa position, et reconnaître que le programme touchant la santé des femmes dans les pays pauvres excluait l’avortement. Un programme suggéré par le Canada au G8 et orienté en priorité vers une meilleure alimentation, l’accès à l’eau propre et à la vaccination.

Pourtant, pour les experts en développement, l’avortement fait partie de la panoplie de moyens dont l'on dispose pour réduire le nombre de décès de femmes. En particulier, dans des pays où elles meurent en accouchant, sans parler de celles victimes d’avortements ratés, ou des mères affaiblies par leurs grossesses répétées.

Lors d’une rencontre fin mars, les ministres américain et britannique des affaires étrangères avaient clairement indiqué leur volonté que l’avortement fasse partie du programme financé par le G8. Pour l’opposition, le gouvernement au pouvoir au Canada tente d’exporter son idéologie conservatrice.

Depuis des mois, les projets de loi visant à conférer des droits au fœtus se succèdent. Une façon détournée pour les féministes de remettre en question l’avortement, légalisé au Canada depuis 1969.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail