CHILI

Le Chili accueillera le plus grand télescope du monde

Le désert d'Atacama, au Chili, où sera édifié le plus grand télescope du monde.
Le désert d'Atacama, au Chili, où sera édifié le plus grand télescope du monde. Reuters / Serge Brunier
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C’est au Chili que sera bientôt construit le plus grand télescope du monde, qui présentera un diamètre de 42 mètres. Pour installer cet équipement, l’organisme européen ESO, basé en Allemagne, vient d’écarter les îles Canaries en Espagne, accordant sa préférence au nord du Chili.

Publicité

Avec notre correspondante à Santiago, Claire Martin

C’est dans le désert d’Atacama que sera construit le plus grand téléscope du monde. Le site choisi est situé à 1200 kilomètres au nord de Santiago, la capitale chilienne.

L’organisme européen ESO, qui construit le télescope, connaît bien ce désert, le plus aride au monde. Ce qui fait de lui un site d’excellence puisqu’il présente un ciel dégagé, condition sine qua none pour effectuer de bonnes observations. La clarté du ciel permet en effet de réduire la pollution sur les images et par ailleurs, cela écarte le risque d’observation par temps nuageux. Dans le désert d’Atacama, il y a trois cent-vingt nuits claires dans l’année.

Eviter toute pollution lumineuse

L’ESO a déjà plusieurs télescopes installés sur le site du mont Paranal. Or le nouveau site choisi, le mont Armazones, se situe à vingt kilomètres de Paranal. Ainsi, les scientifiques venus de toute la planète pour observer le ciel pourront facilement passer d’un site à l’autre. Le mont Armazones culmine à plus de 3000 mètres d’altitude, ce qui est un paramètre essentiel pour faire de bons clichés.

Le site choisi est à cent trente kilomètres de la ville la plus proche, Antofagasta. Ainsi, aucune lumière de la ville ne viendra gêner les observations. L’état chilien a fait don de ces terres. Afin d’éviter toute pollution lumineuse, il a également accordé un périmètre réservé pour le télescope où aucune mine n’aura le droit de s’installer. Pour le Chili, ce projet a un grand intérêt scientifique, notamment parce que les chercheurs locaux auront la possibilité de disposer du télescope. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail