Transat AG2R: Attanasio et Davies toujours en tête mardi après-midi

2 mn
Publicité

Romain Attanasio et Samantha Davies (Saveol) étaient toujours en tête mardi après-midi de la Transat AG2R, qui se court en double entre Concarneau (Finistère) et Saint-Barthélemy, alors que la route des Antilles Françaises est désormais libre.

Après le passage de ce point GPS, le directeur de course Jean Maurel a estimé que les écarts importants n'étaient pas irréversibles. "Il y a trois groupes au passage de la marque, a-t-il dit lors de la vacation quotidienne, celui de tête, du milieu et les derniers. Ils ont pas mal de retard et ils me paraissent quand même très éloignés mais tout est encore possible. La course reste très ouverte avec toutefois plus de difficultés pour le dernier groupe".

Cette porte, qualifiée de symbolique, ne l'est pas vraiment. C'est à partir de là que toutes les stratégies se décident. C'est pourquoi Bernard Stamm et Gildas Mahé (Cheminées Poujoulat) ont choisi le mode furtif, une possibilité offerte aux concurrents de masquer leur positions pendant 24 heures.

Certains ont tenté de partir plein ouest après le passage de la porte, comme Joseph Brault et Antoine Koch (Gaspe 7), avant de repiquer au sud-ouest pour rallier le gros de la flotte.

Interrogé sur une telle option le jour de ses 51 ans, Jean Le Cam, a indiqué dans son parler elliptique, "ceux qui partiront à droite maintenant, ne repartiront plus à gauche après". En clair, ceux qui choisissent l'option ouest, qui les positionnera sur la route la plus au nord en latitude, ne pourrons plus revenir sur le paquet de tête.

Enfin, Kito de Pavant et Sébastien Audigane ont repris la course après un changement éclair du safran tribord endommagé la veille dans un choc avec une baleine.