ProA - 29e journée: encore cinq pour deux places en play-offs

5 mn
Publicité

Cinq équipes, Paris-Levallois, Poitiers, Vichy, Hyères-Toulon et Villeurbanne sont à la lutte pour les deux dernières places en play-offs du Championnat de France de basket, dont l'avant-dernière journée a lieu vendredi et samedi.

Parisiens et Pictaviens tiennent la corde, mais sont sérieusement menacés par Vichy, alors que le HTV et l'ASVEL n'ont plus qu'une très maigre chance de passer.

Vendredi

Nancy - Gravelines. Une victoire donnera à Nancy l'assurance de terminer dans le Top 4 et de bénéficier de l'avantage du terrain en quart de finale. Mais l'entraîneur Jean-Luc Monschau ne s'attend pas à un match facile face à l'équipe de ProA qui perd le moins de ballons (11,6). "Elle a un jeu très rigoureux", analyse Monschau qui retrouvera son frère Christian sur le banc d'en face. Ce dernier n'a pas apprécié de devoir jouer vendredi alors que son équipe se déplaçait déjà mardi en 1/2 finale de la Coupe à Rouen, où elle a gagné. "Deux déplacements dans la même semaine alors que se joue une place dans le top 4 ne nous arrange franchement pas. Mais il faut bien faire avec...".

Villeurbanne - Vichy. L'ASVEL veut terminer sur une bonne note dans ce qui devrait être son dernier match à domicile de la saison, Vincent Collet estimant que la qualification pour les play-offs relève de "l’utopie". "On pense surtout à gagner cette rencontre devant notre public afin de terminer la tête haute", confie le coach. Déjà privé jusqu’à la fin de la saison de Laurent Foirest (talon d’Achille) et de Curtis Borchardt (doigt), ce dernier est inquiet quant à la participation de Ben Dewar qui s’est bloqué un genou jeudi à l’entraînement.

Paris-Levallois - Orléans. Le PL pourrait valider son billet en play-offs en l'emportant, mais il faudrait aussi que Vichy s'incline à Villeurbanne. Les Orléanais ont eux déjà fait une croix sur le top 4 et auront surtout l'intention d'arriver lancés en quarts de finale. "Préparons au mieux les phases finales, en faisant des matches solides", a souhaité Philippe Hervé.

Vendredi

Rouen - Hyères-Toulon. Mathématiquement, Rouen (15e avec 7 succès) conserve une infime chance de maintien. Il doit remporter ses deux derniers matches contre Hyères-Toulon puis à Cholet et miser sur deux défaites du Havre face à Cholet et à Vichy. "On peut gagner contre Toulon chez nous. Et si d'aventure Cholet avait déjà assuré sa première place lors de la dernière journée, peut-être serait-il un peu relâché ?. Cependant, je ne cache pas que je travaille sur une hypothèse ProB pour 2010-20113", déclare le président Jean Prouin. Le HTV court lui après une place en play-offs. "On va jouer notre chance à fond", assure l'entraîneur Alain Weisz.

Le Havre - Cholet. En cas de victoire, les Choletais seraient assurés de terminer premier de la saison régulière. "Pour l’instant, nous ne pensons pas aux play-offs. On s’entraîne pour avoir cette première place", insiste Erman Kunter, l'entraîneur. Le meneur Arvydas Eitutavicius est forfait (entorse à la cheville). Le Havre sera encore privé de l'intérieur Odartey Blankson (adducteurs). "Il faudra être à 120% et tout mettre en oeuvre pour essayer de soutenir la comparaison avec Cholet, qui est l'équipe la plus en forme du moment et qui met le plus d'intensité dans son jeu", estime Jean-Manuel Sousa, l'entraîneur havrais.

Le Mans - Dijon. Un succès sur Dijon et Le Mans Sarthe Basket sera sûr de terminer dans les deux premiers. Comme les Bourguignons sont déjà relégués en ProB, tout porte donc à croire que les Manceaux, battus sur le fil à Vichy, renoueront avec la victoire à Antarès. Ce serait "la meilleure façon de préparer efficacement les play-offs", estime l'entraîneur JD Jackson.

Poitiers-Strasbourg. Pour assurer sa place en play-offs, Poitiers doit absolument remporter un de ses deux derniers matches à domicile, contre Strasbourg samedi ou Nancy le 11 mai. En dominant les Alsaciens, les hommes de Ruddy Nelhomme se qualifieraient à coup sûr si, dans le même temps, Vichy s'incline vendredi à Villeurbanne. "Il faut d'abord penser à jouer et à gagner. Or, Strasbourg, le maintien en poche et sur une dynamique positive, évoluera sans pression. La SIG a retrouvé de la confiance", constate le coach, qui espère récupérer le meneur Cédric Gomez (cheville) et l'intérieur Pierre-Yves Guillard (dos). Pour la SIG, le match sera sans enjeu. Les actionnaires doivent se réunir vendredi pour évoquer le mode de gouvernance de la saison prochaine. La ville de Strasbourg, actionnaire majoritaire de la Société d'économie mixte gestionnaire du club, avait choisi de vendre ses parts à Alain Saint-Michel mais s'est rétractée le 22 avril, préférant différer d'une saison la vente.

Vendredi 30 avril:

(19h30) Nancy - Gravelines (Sport +)

(20h00) Villeurbanne - Vichy

Paris-Levallois - Orléans à Coubertin

Samedi 1er mai:

(20h00) Rouen - Hyères-Toulon

Le Havre - Cholet

Le Mans - Dijon

Poitiers - Strasbourg

NB: La rencontre Chalon-sur-Saône - Roanne est reportée au vendredi 7 mai (20h30) en raison de la participation de Roanne au Final Four de l'EuroChallenge.