Royaume-Uni / Campagne électorale

Le conservateur David Cameron favori des sondages à l'issue du dernier débat tv de la campagne

David Cameron, chef du parti conservateur (g), Nick Clegg, chef du parti libéral démocrate (c), Gordon Brown, Premier ministre (d) lors du troisième et dernier débat télévisé de la campagne des élections générales, à Birmingham, le 29 avril 2010.
David Cameron, chef du parti conservateur (g), Nick Clegg, chef du parti libéral démocrate (c), Gordon Brown, Premier ministre (d) lors du troisième et dernier débat télévisé de la campagne des élections générales, à Birmingham, le 29 avril 2010. Reuters / Jeff Overs
Texte par : RFI Suivre
7 mn

Le troisième et dernier débat télévisé de la campagne électorale, consacré aux questions économiques, a réuni les trois principaux leaders politiques jeudi 29 aril 2010. Le Premier ministre Gordon Brown, malmené par les sondages, affrontait le chef du parti conservateur, David Cameron, et Nick Clegg, leader libéral-démocrate révélé par cette campagne électorale. Les sondages réalisés juste après le débat donnaient David Cameron vainqueur de l'échange. Verdict le 6 mai.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

il reste encore une semaine pour se déterminer

Le débat suivi avec une famille de Birminghman, la ville qui accueillait la soirée électorale

Gordon Brown avait la redoutable tâche d’essayer de sauver la campagne travailliste après sa terrible gaffe commise mercredi, auprès d’une électrice qu’il avait qualifiée de «sectaire» dès qu’elle avait eu le dos tourné.

Le thème dominant, l’économie, point fort du Premier ministre, devait d’ailleurs l’aider à ne pas perdre totalement pied. Mais durant cette ultime confrontation, Gordon Brown, plus mal à l’aise et tendu que jamais, s’est clairement montré sur la défensive, répétant sans cesse les mêmes arguments appris par cœur et surtout il a eu du mal à contrôler son agacement notamment vis à vis du leader conservateur David Cameron. On a ainsi vu trop souvent Gordon Brown, extrêmement frustré faire la moue et secouer la tête lorsque Cameron contredisait la politique travailliste.

David Cameron qui, de son côté, s’en est bien sorti s’en prenant à un premier ministre selon lui usé et désespéré, même s’il a été mis en difficulté par le candidat libéral-démocrate sur le thème de l’immigration.

Nick Clegg qui, au cours d’échanges très acérés, a encore une fois très bien tiré son épingle du jeu et défendu âprement son projet de régularisation des sans-papiers. Les deux vainqueurs de ce débat sont donc incontestablement David Cameron, en tête des sondages, suivi de très près par Nick Clegg laissant l’issue de ces élections toujours aussi incertaine.

 

... baroud d’honneur pour Gordon Brown qui a défendu sa maîtrise de l’économie… «…je sais comment gérer l’économie, dans les bonnes périodes comme dans les mauvaises. »…Mais les sondages instantanés l’ont donné bon dernier avec 26% d'opinions favorables, loin derrière le conservateur David Cameron en tête avec 38% et le libéral-démocrate Nick Clegg avec 32%. David Cameron qui a d’ailleurs enfoncé le clou…« Ce que vous entendez est assez pathétique de la part de quelqu’un qui est dans un état désespéré… » Enfin Nick Clegg…

Le dernier débat en version, presque, originale

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail