Accéder au contenu principal
Etats-Unis

Les ravages de l'obésité au sein de l’armée américaine

A la Wellspring Academy, une école spécialisée pour les jeunes obèses, à Reedley en Californie, le sport est obligatoire.
A la Wellspring Academy, une école spécialisée pour les jeunes obèses, à Reedley en Californie, le sport est obligatoire. © Getty images/AFP/Justin Sullivan
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L'obésité des Américains pourrait mettre en péril l'armée des Etats-Unis. C'est le message alarmiste lancé par deux généraux américains à la retraite qui signent une tribune en ce sens dans le quotidien le Washington Post. 

Publicité

« Le hamburger et la crème glacée menacent la sécurité nationale des Etats-Unis ». C'est ce qu'affirment les généraux retraités Shalikashvili et Shelton qui s'interrogent : « Sommes-nous une nation en train de devenir trop grasse pour se défendre? ».

Dans leur très sérieuse tribune publiée par le Washington Post, les deux hauts gradés citent des chiffres inquiétants : 9 millions de jeunes adultes américains, soit 27% des 17 / 24 ans, présentent un surpoids qui les rend inaptes à servir dans l'armée de leur pays.

Les généraux s'adressent donc au Congrès américains lui demandant de lutter contre l'obésité dès l'école, en interdisant les produits trop caloriques et les boissons sucrées à l'intérieur des établissements scolaires, ou encore, en débloquant un milliard de dollars par an pour les programmes nutritionnels.

Les deux officiers à la retraite rappellent qu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les Etats-Unis ont déjà adopté une loi sur l'alimentation à l'école avec des arguments de sécurité nationale. Mais à l'époque, il s'agissait de faire en sorte qu'aucun petit américain n’ait le ventre vide en classe.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.