Santé

Travailler plus que la normale expose à des risques cardiaques

Selon l'étude Whitehall II, travailler trois heures de plus que  la normale (7/8 heures par jour) expose à un risque accru de 60% de  développer des problèmes cardiaques.
Selon l'étude Whitehall II, travailler trois heures de plus que la normale (7/8 heures par jour) expose à un risque accru de 60% de développer des problèmes cardiaques. Tufts University

Selon une étude baptisée Whitehall II, publiée dans le European Heart Journal , travailler plus que la normale exposerait à des risques cardiaques.  L'étude a porté sur plus de 4 262 hommes et 1 752 femmes fonctionnaires londoniens entre 39 et 61 ans.

Publicité

Quelque 6 000 fonctionnaires sans pathologie cardiaque ont été suivis pendant plus de 11 ans. Et il semble que parmi les plus jeunes hommes du groupe qui ont travaillé 3 heures de plus que la norme quotidienne, c’est-à-dire entre 7 et 8 heures, certains d’entre eux, 369 exactement, en sont morts, au mieux ont eu un accident cardiaque non mortel bien sûr, ou une angine de poitrine.

Il n’est pas certain d’après ces résultats que le fait de fumer ou de trop manger ait un lien direct avec ces risques de santé…. Pour les victimes, travailler plus que de raison, pourrait masquer en fait des états dépressifs, d’anxiété et donc de manque de sommeil. S’agissant de personnes occupant des postes à responsabilités importantes, les chercheurs évoquent un processus inverse à l’absentéisme : le présentéisme maladif. Telle l’autruche qui met la tête dans le sable, la personne souffrant de présentéisme maladif se rend même malade à son travail et surtout tient à en ignorer les causes.

Mais que tous ceux qui désirent travailler plus… ne s’inquiètent pas pour leur santé, la directrice de l’étude a confirmé que ceux qui le font – pour le plaisir – ont un risque moins élevé de maladie cardiaque !

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail