Accéder au contenu principal
Football/ligue 2

Arles-Avignon: de la CFA 2 en Ligue 1 en cinq ans

L'auteur du but de la montée Benjamin Psaume face à Cédric Bockhorni, de Clermont.
L'auteur du but de la montée Benjamin Psaume face à Cédric Bockhorni, de Clermont. AFP
Texte par : Christophe Carmarans
4 mn

Arles-Avignon, plus petit budget de Ligue 2, évoluera en Ligue 1 la saison prochaine grâce à sa victoire 1-0 sur Clermont lors de la dernière journée. C'est une ascension inouïe pour un club qui évoluait encore en CFA2 (5e division) il y a cinq ans. Brest et Caen sont les autres promus. Guingamp, Strasbourg et Bastia descendent en National.

Publicité

C’est un conte de fée comme on croirait ne plus en connaître à l’heure du foot-business. L’Athletic Club Arles-Avignon, plus petit budget de Ligue 2 (5,7 M EUR), accède à la Ligue 1 un an seulement après son accession en Ligue 2. Plus fort encore, les Camarguais ont franchi quatre paliers en l’espace de cinq ans.

Ascension fulgurante

En 2006, le club - qui n’était encore que l’Athletic Club Arlésien - montait de CFA2 en CFA (Championnat de France Amateur), le quatrième niveau du football français. L’année suivante, en 2007, l’ACA grimpait encore d’un étage pour accéder au National, la 3e division. Et après avoir acquis le statut professionnel, l’équipe n’allait attendre que deux ans pour atteindre la Ligue 2, c’était la saison dernière.

Sans stade digne de la L2, l’équipe déménage l'été dernier à Avignon, une quarantaine de kilomètres au nord. Douze mois plus tard, voici les Lions parmi l’élite, une ascension fulgurante pour un club qualifié de « low cost » avec seulement six employés et des salaires moyens de 5.000 euros mensuels pour les joueurs.

« C'est extraordinaire, fabuleux, énorme! Je savoure l'instant présent... La mer
sera agitée en L1, mais nous allons quand-même essayer de faire un bon voyage. J'étais venu visiter ce stade l'été dernier avec mon adjoint, l'herbe était
sèche et haute... En quelques mois, tout a changé ici. Mes joueurs ont joué avec un véritable esprit de famille. Ils ont adhéré aux valeurs de dépassement,
d'honnêteté, d'entousiasme, qui sont les valeurs de la vie »
.
 

Cet exploit est avant tout la réussite de trois hommes: Michel Estevan, entraîneur de l’ACA depuis 2005, Jean-Marc Conrad le président du club qui a eu l'idée de fusionner avec Avignon et Alain Joubert-Bompard, adjoint au maire de la Cité des Papes et lui-même président de l’AS Saint-Etienne de 1997 à 2003. A défaut de disposer de moyens financiers conséquents, le trio a instauré un état d'esprit et une mentalité qui a permis aux joueurs de brûler les étapes: la montée en Ligue 1 n'était pas envisagée avant 2015.

Meilleurs de Ligue 2 à domicile

Personne n’attendait les Arlésiens mais, au fil des matchs, ils ont pris de la confiance et terminent leur saison de Ligue 2 avec le meilleur bilan à domicile : 16 victoires, 4 nuls et seulement 1 défaite. Outre Benjamin Psaume, dont le but de la montée - inscrit contre Clermont - restera dans les annales, le Ghanéen André Ayew, champion du monde des moins de 20 ans cet hiver et prêté par l'OM, le Sénégalais Ndiaye Deme Ndiaye et le vétéran guinéen Kaba Diawara (34 ans) ont pris une part essentielle à l'accession en L1.

En vue de la saison prochaine, le Parc des Sports d'Avignon devrait passer cet été d’une capacité de 7.600 à 17.000 places, normal pour un club qui représentera deux départements à lui tout seul : les Bouches du Rhône et le Vaucluse. A l'autre bout du classement, on retrouve trois anciens-locataires de la Ligue 1: Guingamp, Strasbourg et Bastia, rétrogradés en National. Caen et Brest avaient déjà assuré la montée en L1 avant la dernière journée de vendredi.

CONSULTEZ LE CLASSEMENT DE LA LIGUE 2 SUR LE SITE DE LA LFP

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.