Royaume-Uni

Grève annulée par la justice chez British Airways

Des hotesses de l'air à l'aéroport Heathrow à Londres le 20 mars 2010
Des hotesses de l'air à l'aéroport Heathrow à Londres le 20 mars 2010 Reuters

Les salariés de la compagnie aérienne britannique British Airways devaient cesser le travail dès le mardi 18 mai 2010. La justice londonienne en a décidé autrement et a bloqué le mouvement. Une décision qui va dans le sens de la direction de British Airways déjà fortement mise à mal après les perturbations rencontrées dans le ciel européen à cause du nuage de cendres venu d’Islande.

Publicité

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

C’est la seconde fois que British Airways réussit à éviter une grève. La compagnie aérienne britannique a obtenu gain de cause auprès de la Haute Cour de Londres qui vient de bloquer le mouvement du personnel de cabine à quelques heures du premier débrayage.

En tout quatre grèves étaient prévues à partir de ce mardi 18 mai et devaient durer 20 jours au total. Mais, saisie par la direction de British Airways, la Haute Cour a reproché au syndicat Unite de ne pas avoir informé correctement ses membres des résultats du scrutin qu’il avait organisé pour appeler à cesser le travail.

La justice avait déjà ajourné, mi-décembre 2009, un mouvement de grève de 12 jours prévu en pleine période des fêtes de fin d'année, au motif que des salariés en instance de départ avait pris part au vote. Le personnel de cabine avait par la suite cessé le travail à deux reprises en mars 2010, pendant sept jours au total.

C’est en effet un conflit vieux de plusieurs mois qui oppose violemment Unite et la direction de British Airways : le désaccord porte sur les salaires et les conditions de travail au moment où la compagnie entend mettre en place un plan de réduction des coûts, destiné à économiser quelque 73 millions d’euros.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail