Accéder au contenu principal

Il y a 25 ans, le drame du Heysel faisait 39 morts et 600 blessés

2 mn
Publicité

La Ville de Bruxelles commémore samedi les 25 ans du drame du stade du Heysel qui avait fait 39 morts, majoritairement italiens, le 29 mai 1985 avant la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions de football remportée par la Juventus devant Liverpool.

Ces supporteurs du club turinois étaient décédés une heure avant le coup d'envoi du match dans un mouvement de foule consécutif à une charge de hooligans anglais.

Un trou dans le grillage du bloc Z où se trouvaient les Italiens avaient permis à 200 Anglais de s'en prendre à eux. Pris de panique, les partisans de la "Juve" tentèrent de quitter la tribune; un mouvement de foule qui fera 39 morts, -34 Italiens, deux Belges, deux Français et un Irlandais-, étouffés ou écrasés, et plus de 600 blessés.

Ce drame s'était déroulé en direct sur les télévisions européennes, devant 400 millions de téléspectateurs, mais la confusion qui régnait avait masqué l'ampleur du désastre pendant un long moment.

La police belge, peu présente à l'intérieur du stade, avait été montrée du doigt pour son incompétence tout comme la Fédération belge de football accusée d'avoir mal géré la billetterie et l'organisation de la rencontre.

Auteur du seul but du match, le Français Michel Platini, aujourd'hui président de l'UEFA, avait été critiqué pour avoir spectaculairement manifesté sa joie après avoir inscrit le penalty victorieux alors que des cadavres gisaient à quelques mètres du terrain dans des tentes à l'extérieur du stade.

A l'issue d'un procès à Bruxelles en 1989, 14 supporteurs de Liverpool furent condamnés à trois ans de prison, des peines parfois réduites en appel un an plus tard. Les clubs anglais furent privés de compétitions européennes pendant cinq ans, Liverpool pendant six ans.

Samedi, le bourgmestre (maire) de Bruxelles, Freddy Thielemans, participera à une cérémonie commémorative au stade qui, modernisé, avait été rebaptisé stade Roi Baudouin dix ans après le drame.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.