Les Bleus veulent récupérer leurs primes pour "aider les gens qui en ont besoin"

Publicité

Alou Diarra, capitaine des Girondins et de l'équipe de France, a affirmé que les joueurs du Mondial-2010 souhaitaient récupérer les primes, auxquelles l'ex-capitaine Patrice Evra avaient dit qu'ils allaient y renoncer, "pour aider les gens qui en ont besoin".

"Nous voulons faire quelque chose de bien avec cet argent. C'est une envie collective", a confié au site internet du quotidien régional Sud Ouest, Diarra, actuellement suspendu six matches pour avoir bousculé l'arbitre Wilfried Bien lors du match Auxerre-Bordeaux.

"On doit encore en parler entre nous et réfléchir, mais l'idée, c'est d'aider des gens qui en ont besoin, via des associations caritatives", a-t-il ajouté.

Pour lui, les 23 joueurs présents au Mondial sud-africain n'ont aucune envie de polémique. "Simplement, contractuellement, nous devons toucher ces primes. La Fédération est au courant", a-t-il insisté.

Diarra, capitaine de l'équipe de France lors de ses trois dernières sorties, a ainsi contredit les propos d'Evra pour qui les Tricolores devaient renoncer à toutes les primes des sponsors, estimés à deux millions d'euros. "On n'acceptera pas un seul centime des sponsors et de tout ce qui va avec", avait assuré le défenseur de Manchester United.

"En clair, on veut cet argent pour pouvoir l'utiliser comme nous pensons qu'il doit l'être. On est conscient de nos responsabilités et du besoin de reconquérir le public", a conclu Diarra.