Championnat d'Europe d'athlétisme: Mekhissi, Tahri et les relais pour un feu d'artifice

Publicité

Mahiédine Mekhissi et Bob Tahri, grandissimes favoris du 3000 m steeple, et les quatre relais peuvent conclure en beauté, dimanche à Barcelone, des Championnats d'Europe historiques pour les Bleus.

Déjà sacré sur 100 et 200 m, Christophe Lemaitre peut tout simplement devenir le premier athlète français triple médaillé d'or dans un grand Championnat (JO, Mondiaux et Europe).

Le Savoyard de 20 ans sera le deuxième relayeur du 4x100 m, qui sera conclu par Martial Mbandjock, qui l'a déjà accompagné sur ses deux premiers podiums, avec les médailles de bronze.

Les Bleus sont favoris. D'autant que la finale s'est délestée des Britanniques en série.

Les dames peuvent croire en leur bonne étoile, avec la présence de Myriam Soumaré, championne d'Europe du 200 m samedi et médaillée de bronze sur 100 m, et de Véronique Mang, en argent sur 100 m. A 36 ans, Christine Arron sera un atout précieux dans la dernière ligne droite.

Sur 3000 m steeple, seules une chute, une blessure ou une course d'observation suicidaire entre les deux hommes pourraient les priver d'un doublé tant leur marge est grande sur la concurrence.

Tahri, médaillé de bronze aux Mondiaux de Berlin l'été dernier et détenteur du record d'Europe (8:01.18), n'est pas forcément le favori de ce match à deux.

Cette saison, Mekhissi, le vice-champion olympique de Pékin, a fait une belle impression à chaque sortie et il a battu son rival au sprint lors des Championnats de France mi-juillet dans une course qui pourrait ressembler à celle de Barcelone.

Salim Sdiri et Kafétien Gomis, à la longueur, et Hind Dehiba et Fanjanteino Felix, sur 1500 m, sont aussi de la fête.

Enfin, comme il est de coutume, ce sont les relais 4x400 m qui concluront ces Championnats. La France est moins ambitieuse sur ces courses mais rien ne semble résister aux Bleus...