Coupe Davis - Demie France-Serbie: "On ne vient pas faire une exhibition", prévient Noah

2 mn
Publicité

Villeneuve-d'Ascq (AFP)

Yannick Noah, le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, qui aborde en favori sa demi-finale ce week-end face à une Serbie décimée, a souligné mardi que la mission serait difficile et que ses joueurs ne venaient "pas faire une exhibition" à Lille.

"Même si les joueurs serbes ne sont pas des têtes d'affiche, ils n'ont rien à perdre donc ils peuvent être très dangereux. A nous de nous préparer, de faire en sorte que le public soit au courant qu'il ne s'agit pas juste d'une formalité. On ne vient pas faire une exhibition ce week-end", a prévenu Noah en conférence de presse.

"Il y aura des matches difficiles, des sets perdus, j'espère le moins possible de matches perdus. L'objectif est de gagner trois points et ce n'est jamais simple", a-t-il ajouté, juste avant que les joueurs français ne découvrent le court en terre battue installé au stade Pierre-Mauroy.

Les Français, emmenés par Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille en simples, et le tandem Pierre-Hugues Herbert/Nicolas Mahut en double, ainsi que le remplaçant Adrian Mannarino, appelé vendredi en renfort à la suite du forfait de Gaël Monfils qui souffre de douleurs au genou droit, seront largement favoris face à la Serbie, privée de Novak Djokovic et de ses deux "lieutenants", Viktor Troicki et Janko Tipsarevic.

Nenad Zimonjic, qui mettra un terme à ses fonctions de capitaine à l'issue de cette campagne, alignera Dusan Lajovic (80e), Laslo Djere (95e), Filip Krajinovic (111e) et lui-même en pilier du double.

Le vainqueur de cette rencontre affrontera en finale la Belgique ou l'Australie, opposés dans l'autre demi-finale à Bruxelles.