Coupe Davis - Monfils parachève le succès français contre les Tchèques

Publicité

Paris (AFP)

Gaël Monfils a remporté le dernier simple, sans enjeu, de la demi-finale de la Coupe Davis gagnée par la France face à la République tchèque, double tenante du titre, en dominant Lukas Rosol en trois sets 5-7, 6-4, 7-5.

La France, qui l'emporte finalement 4-1, avait assuré samedi sa qualification pour la finale après la victoire de Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet lors du double face à la paire Radek Stepanek-Tomas Berdych.

C'est la première finale pour les Bleus depuis celle perdue en 2010 face à la Serbie de Novak Djokovic, à Belgrade.

Lors de la finale (21-23 novembre), la France recevra, vraisemblablement à Lille, la Suisse, victorieuse de l'Italie après le succès en simple de Roger Federer contre Fabio Fognini en trois sets 6-2, 6-3, 7-6 (7/4), dimanche à Genève.

Ménagé jusque-là par le capitaine Arnaud Clément, Monfils a joué très détendu en faisant honneur à sa réputation de show-man. Il a exécuté quelques coups improbables, comme celui frappé entre les jambes et en sautant, du fond du court, lors du deuxième set.

Tout sourire, le joueur tricolore a d'abord voulu amuser le public du court Philippe-Chatrier encore rempli à ras bord. C'est peut-être ce qui lui a fait perdre le premier set.

Toujours détendu mais plus appliqué, le 18e joueur mondial a ensuite fait jeu égal avec le Tchèque avant de le breaker pour mener 2-1 dans le deuxième set, puis de recoller à une manche partout.

A 5-3 dans le troisième set, Monfils gaspillait trois balles de match avant d'être débreaké par Rosol qui revenait à 5-5.

Mais il ne se relâchait pas et allait finalement l'emporter devant un public conquis qui l'acclamait lui et ses partenaires Tsonga, Gasquet et Julien Benneteau.