Cyclisme: Bernal recourt samedi et prolonge de cinq ans chez Sky

Publicité

Paris (France) (AFP)

Le grand espoir colombien Egan Bernal, qui effectuera son retour à la compétition samedi dans le Tour d'Emilie, a prolongé son contrat avec Sky jusqu'en 2023.

"Cinq ans, c'est long et ce n'est pas très courant dans le cyclisme", a déclaré Bernal, cité par sa formation, à propos de la prolongation de son contrat annoncée vendredi. "Mais l'équipe m'offre tout ce que je pourrais souhaiter".

Bernal, 21 ans, a rejoint l'hiver dernier l'équipe britannique qui domine les grands tours depuis plusieurs années et compte pour chefs de file les Britanniques Chris Froome, vainqueur du dernier Giro, et Geraint Thomas, lauréat du Tour de France 2018.

Bernad, qui a gagné notamment le Tour de Californie en mai, s'est mis en lumière dans le Tour de France (15e) en travaillant surtout pour ses leaders dans les grandes étapes de montagne. Il a chuté début août dans la Clasica San Sebastian et n'a pas recouru depuis.

"Mon ambition est de continuer à évoluer, d'apprendre des meilleurs et devenir un élément clé de l'équipe pendant de nombreuses années", a ajouté Bernal. "C'est une équipe de rêve et je ne me vois nulle part ailleurs".

Dave Brailsford, patron de la formation britannique depuis sa création en 2010, a affirmé qu"'Egan sera au coeur des grandes ambitions" de son groupe à l'avenir.

"Un contrat de cinq ans dans le cyclisme est exceptionnet mais Egan est un talent exceptionnel", a estimé Brailsford. "C'est le signe le plus clair de notre confiance en lui, avec le potentiel de remporter les plus grandes courses dans les prochaines années. L'âge n'est pas un obstacle. Il fait partie de la prochaine génération de l'équipe, notre prochain grand leader dans les grands tours dans les années à venir".

"IL s'agit d'un signe fort de l'équipe concernant l'avenir", a ajouté le patron de l'équipe.

Sky, le géant de la télévision européenne (détenu à 39 % par le groupe 21st Century Fox de la famille Murdoch) qui est la maison-mère de l'équipe, fait l'objet d'une féroce bataille visant à son acquisition. Le câblo-opérateur américain Comcast a proposé 30 milliards de livres pour l'acquérir au détriment de Fox.