L'Espagnol ancien champion du monde Igor Astarloa suspendu deux ans par l'UCI

Publicité

Le coureur espagnol et ancien champion du monde (2003) Igor Astarloa Askasibar a été suspendu deux ans pour violation du réglement antidopage par l'Union cycliste internationale (UCI) et condamné à 35.000 euros d'amende, a annoncé l'UCI mercredi.

"L'UCI communique que suite à sa demande d'ouverture d'une procédure à l'encontre du coureur espagnol Igor Astarloa Askasibar pour violation du Règlement Antidopage sur la base de son passeport biologique, la Commission Disciplinaire de la Fédération Cycliste Espagnole (RFEC) a décidé de sanctionner ce coureur de 2 ans de suspension à partir du 26 novembre 2010 et de 35.000 euros d'amende", a précisé la Fédération internationale.

Agé de 33 ans, Astarloa a remporté le titre mondial en 2003, sur le circuit de Hamilton (Canada) quelques mois après avoir enlevé la Flèche Wallonne.

Au centre des soupçons pour avoir été "ciblé" -le terme n'était pas utilisé à l'époque- par un contrôle antidopage supplémentaire (au résultat négatif) durant le week-end canadien, Astarloa était redevenu ensuite un coureur quasi-anonyme.

Depuis 2004, l'Espagnol a porté les maillots de cinq équipes différentes sans retrouver l'habitude des podiums (trois victoires seulement).

L'ex-champion du monde, écarté par son équipe (Milram) l'année passée suite à un contrôle interne, a rejoint en début de saison la formation Amica Chips, une équipe de deuxième division immatriculée à Saint-Marin et en proie à de grosses difficultés financières.