Accéder au contenu principal

L'euphorie pour le Mondial entraîne des pertes dans le commerce à Rio

2 mn
Publicité

La passion des Brésiliens pour le football provoque de lourdes pertes pour les commerçants de Rio les jours de match de l'équipe "auriverde" à la Coupe du monde en Afrique du sud, selon des données publiées mercredi.

Seuls les vendeurs ambulants d'articles consacrés au Mondial comme les vuvuzelas, les maillots de foot ou drapeaux brésilien se portent bien.

A Rio, le chiffre d'affaire des commerçants chute de moitié les jours de match de la 'Seleçao' où les supporteurs désertent le centre-ville pour rentrer chez eux. Et cela empire lorsque les matchs tombent à la veille d'un week-end.

Ce sera le cas pour les quarts de finale entre le Brésil et les Pays-Bas vendredi. En cas de victoire de l'équipe de l'entraineur Dunga, les Brésiliens reprendront difficilement le travail avant lundi.

"Les boutiques ferment plus tôt et ne rouvrent pas. Seuls les centres commerciaux rouvrent mais il n'y a pas de clients", a dit à la presse le président de l'association des directeurs de boutiques de Rio, Aldo Gonçalves.

D'après lui, la chute des ventes dépasse déjà 55 millions de dollars (45 millions d'euros) pour tous les commerces de l'Etat.

Mais le bilan s'alourdira si le Brésil arrive en finale.

"Si le Brésil va jusqu'à la finale, nous calculons des pertes de 550 millions de dollars (450 millions d'Euros) pour les commerçants dans tout l'Etat", a assuré Daniel Pla, directeur de l'Association commerciale de Rio.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.