Euroligue de basket: le champion Olympiacos tombe de haut

Publicité

L'Olympiacos, champion d'Europe en titre, est tombé de haut vendredi en s'inclinant de 26 points dans la salle de l'Efes Istanbul (98-72) lors de la deuxième journée de l'Euroligue de basket.

Déjà menacé par les Basques de Vitoria à domicile avant de s'imposer 85-81, les Grecs n'ont rien pu faire face à un Jordan Farmar déchaîné. Avec 25 points, 9 passes et 8 rebonds, l'ancien joueur des Los Angeles Lakers a frôlé le triple-double lors d'un "one-man show" éblouissant.

En face, Vassilis Spanoulis (14 points) a tenté de résister mais sans réussir à endiguer la marée stambouliote qui a déferlé dès les premières minutes (30-13) dans l'ambiance survoltée de l'Abdi Ipekçi Arena.

L'Efes, qui a terminé avec un superbe 9 sur 14 à trois points et 21 passes décisives contre seulement 9 ballons perdus, revient ainsi à hauteur de son adversaire du soir après son entame ratée (80-75) à Milan.

Dans le même groupe, Milan a enchaîné par un succès 83-71 au Cedevita Zagreb malgré un gros match du Français Mickaël Gelabale (29 points, 8 rebonds).

Un autre gros bras est tombé avec le Real Madrid qui s'est incliné d'un point (86-85) au Khimki Moscou où six joueurs ont marqué entre 10 et 16 points.

Fenerbahçe, sans le Centrafricain Romain Sato qui a été renvoyé en Turquie à cause d'un problème de passeport, a quand-même réussi à aller gagner 81-75 à Ljubljana avec 17 points de Bo McCalebb, sorti sur blessure en fin de match.

Kaunas enfin, est allé arracher une belle victoire 77-71 à Vitoria avec 17 points de l'ancien joueur de Nancy, Tremmell Darden.