F1: Vettel ne se voit pas chez Ferrari ou Mercedes... pour le moment

Publicité

L'Allemand Sebastien Vettel, devenu dimanche le plus jeune champion du monde de Formule 1 de l'histoire, ne se voit pas pour le moment au volant d'une Mercedes ou d'une Ferrari, a-t-il expliqué dans la presse allemande vendredi.

Ferrari et Mercedes "représente l'histoire, le présent et certainement l'avenir de la Formule 1. Chaque pilote rêve de Ferrari ou de Mercedes", écrit Vettel dans le quotidien Bild.

"Après, piloter pour ces écuries dépend de plusieurs facteurs, il faut que tout coïncide, être un mythe ne suffit pas. Mais tout cela, c'est encore très loin pour moi", a poursuivi le pilote Red Bull.

"Mon prochain but, c'est de défendre mon titre avec Red Bull. On a dans cette équipe quelque chose de décisif pour le succès en F1: les bonnes personnes aux bonnes places", a-t-il estimé.

Vettel, longtemps surnommé "Baby-Schumi", a fait également part de son admiration pour Michael Schumacher qui, "quoi qu'en dise certaines personnes" a réussi "quelque chose d'extraordinaire dans sa carrière, en particulier chez Ferrari".

Il a répété que son ambition n'était pas de "battre les records de Michael": "Je ne compare pas sa carrière et sa vie à la mienne, c'est une légende et je ne suis qu'au début", a-t-il conclu.

Vettel est en tous cas en passe de succéder à son idole dans le domaine de la publicité: selon Bild, il a signé un premier gros contrat avec le groupe Procter and Gamble pour vanter les mérites d'un shampooing.