France Telecom se fixe jusqu'à 2012 pour céder Orange Sports

Publicité

France Telecom se fixe jusqu'en 2012 pour céder sa chaîne sportive Orange Sports mais prévient que, faute d'acquéreur à cette date, il ne lui restera pas d'autre solution que de la fermer.

Si France Telecom ne trouve pas de repreneur, "au delà de 2012, on fermera cette chaîne", a indiqué son directeur général Stéphane Richard dans un entretien que publie vendredi le quotidien Le Parisien.

M. Richard reconnaît que la recherche de repreneurs est difficile, au vu de l'importance des pertes accumulées par Orange Sports.

"Quand une chaîne perd 200 millions d'euros chaque année, c'est normal qu'ils ne soient pas beaucoup à se bousculer au portillon", relève-t-il. Mais "la porte n'est pas fermée avec la Ligue" de football professionnel. "Il existe aussi des possibilités, notamment du côté de TF1 ou de Canal+", dit-il.

En cas de fermeture de la chaîne, "nous trouverons évidemment une solution pour nos abonnés et nos salariés concernés", assure M. Richard.