IndyCar: Wickens espère toujours remarcher

Publicité

Los Angeles (AFP)

Le pilote automobile canadien Robert Wickens, victime d'un terrible accident en août dernier, a fait une mise au point sur son état de santé samedi, deux jours après avoir annoncé qu'il était paraplégique, et a assuré qu'il espérait toujours remarcher.

"Je voulais juste clarifier une ou deux choses, il semble qu'il y ait beaucoup de confusion autour de la véritable signification du mot +paraplégique+", a-t-il expliqué sur les réseaux sociaux.

"On peut ne pas être paraplégique à vie. Ma blessure à la moëlle épinière n'est pas totale, les nerfs dans mes jambes peuvent refonctionner", a poursuivi Wickens.

"Les médecins nous disent que les blessures de ce type sont toutes différentes, deux personnes qui ont la même pathologie auront une guérison différente, l'un remarchera, l'autre pas. Il n'y pas de réponse définitive à la question de savoir si je remarcherai, mais j'ai vraiment l'intention que cela soit le cas", a-t-il insisté.

Jeudi, Wickens avait publié une vidéo le montrant pour la première fois depuis son accident lors d'une manche du Championnat IndyCar, le Grand Prix de Pocono le 19 août dernier.

Il s'était présenté comme paraplégique et passait d'une table de massage et de rééducation à un fauteuil roulant, avce l'aide d'une proche ou infirmière.

Wickens avait percuté violemment les grillages de sécurité surplombant le mur extérieur du circuit ovale de Long Pond, après s'être littéralement envolé sur une autre monoplace.

Il a subi depuis de multiples opérations, notamment de la colonne vertébrale.

Pour sa première saison en IndyCar, le Canadien âgé de 29 ans a décroché quatre podiums, le premier (2e) dès sa deuxième course.

Il a également terminé 9e des prestigieux 500 miles d'Indianapolis pour sa première participation, et a reçu depuis le trophée de meilleur "rookie" (débutant) de la saison 2018.