Ligue 1 - Lille s'en sort bien face à Nantes

Publicité

Paris (AFP)

Lille, malmené en première période puis efficace en seconde, a remporté son troisième succès de la saison en Ligue 1 face à Nantes (2-0), dimanche en match décalé de la 5e journée.

Le Losc, tout heureux de rejoindre les vestiaires sur un score de parité, a ensuite fait la différence juste après la mi-temps en marquant coup sur coup par Origi (46e) et Lopes (49e).

Les Dogues s'emparent provisoirement de la tête de la L1 avec 11 points, dans l'attente du résultat de Bordeaux (10 points) à Guingamp en fin d'après-midi.

Les Canaris, qui peuvent nourrir des regrets après leur superbe première période, pointent, eux, à la dixième place avec 7 points.

Pour le premier de ses trois matches à domicile en huit jours, l'entraîneur nordiste René Girard, qui était en tribune après son exclusion à Monaco, avait laissé au repos les Sénégalais Gueye et Souaré, remplacés par Delaplace et Sidibé, et avait titularisé le meneur de jeu Martin, de retour de blessure.

Peut-être en manque d'automatismes, l'équipe lilloise était empruntée et dominée par une solide formation nantaise.

Les Canaris monopolisaient le ballon et se créaient quelques situations dangereuses sur coups de pied arrêtés tandis que les Nordistes ne parvenaient quasiment pas à s'approcher du but de Dupe.

Logiquement, les deux plus belles occasions de la première période étaient en faveur des joueurs de Michel Der Zakarian.

Après une tête de Bedoya repoussée sur sa ligne par Enyeama, Gakpé manquait sa reprise à bout portant (37e).

Puis, Veretout, seul aux 25 mètres, décochait une frappe puissante qui faisait trembler le poteau droit d'Enyeama, qui était battu sur ce coup-là (39e).

- Reprise gagnante -

Pas récompensé de ses efforts, Nantes allait payer cher ce manque de réalisme et était assommé dès la reprise par le Losc qui marquait deux buts coup sur coup en moins de quatre minutes.

Quarante secondes après le début de la seconde période, Origi ouvrait le score en reprenant de la tête un centre de Balmont au second poteau (1-0, 46).

Dans la foulée, l'attaquant belge offrait un caviar à Lopes, entré en jeu à la pause à la place d'un Martin inexistant, qui battait Dupe d'un plat du pied et marquait ainsi son premier but avec le Losc (2-0, 49).

Sonnés, les Canaris reculaient et voyaient déferler des vagues nordistes. Dupe devait réaliser plusieurs parades sur des frappes de Balmont (61e) ou Lopes (83e, 87e) pour empêcher Lille d'alourdir le score.

En fin de rencontre, Girard offrait ses premières minutes sous le maillot lillois au Suisse Frey, recruté le dernier jour du mercato pour pallier le départ de Kalou.

Lille, toujours invaincu en L1, a bien négocié la première des trois marches de la semaine. Il faudra désormais confirmer jeudi en Europa League face aux Russes de Krasnodar, avant d'éventuellement penser au "grand chelem" face à Montpellier dimanche prochain.