Ligue 1: Marseille renoue avec le succès, Lyon surclasse Nice

Publicité

Paris (AFP)

Marseille, vainqueur solide de Guingamp (1-0), a renoué avec le succès après deux nuls de suite, tandis que Lyon, privé de Nabil Fekir, a surclassé plus tôt Nice (5-0), mettant la pression sur Monaco qui affronte le Paris SG dimanche en soirée (21h00).

La place de dauphin du PSG ne tient qu'à un fil pour Monaco avant le choc de la 14e journée de Ligue 1: Lyon est revenu provisoirement à égalité de points et avec la même différence de buts (29 pts, +22), tandis que Marseille (4e), qui avait été giflé 6-1 par l'ASM fin août, ne compte plus qu'une longueur de retard.

Sur une pelouse du Vélodrome envahie par les confettis, c'est l'homme fort de l'OM, Florian Thauvin, qui a inscrit l'unique but de la rencontre en conclusion d'un magnifique raid solitaire (31e).

Il était tout près de s'offrir une passe décisive après un service en retrait parfait pour Sanson mais un défenseur guingampais a contré son tir au dernier moment (60e). Il était aussi tout près du doublé sur une frappe enroulée juste au-dessus (79e).

Encore une fois battu à l'extérieur, Guingamp reste bloqué à la 15e place, son pire classement depuis l'arrivée d'Antoine Kombouaré.

Un peu plus tôt, Lyon n'a pas fait de détails à Nice en signant sa troisième victoire de la saison à l'extérieur sur le score de 5-0. Privés de leur guide Nabil Fekir, malade, les Lyonnais s'en sont remis à Memphis Depay, auteur d'un doublé (5e, 38e), qui compte dorénavant 8 buts en L1.

Maxwell Cornet (20e), Mariano Diaz (27e), auteur de son 10e but de la saison en championnat, et Myziane Maolida (80e), ont alourdi la marque.

Du côté du club azuréen, incapable de créer le moindre danger et réduit à dix après l'exclusion de Marlon (72e), la chute continue. Nice, désormais 18e avec deux points d'avance sur Lille, est passé en six mois de la course à la Ligue des champions à la lutte pour le maintien...

En clôture de la journée, le PSG, en opération reconquête du titre perdu l'an dernier au profit de Monaco, a l'occasion de creuser un écart de neuf points sur son rival à Louis II.