Meeting d'athlétisme de Berlin: un an après son sacre et la polémique sur son genre, le retour de Semenya

Publicité

La Sud-Africaine Caster Semenya retrouve dimanche lors de la 69e édition de la réunion de Berlin la piste bleu-électrique du Stade olympique où elle avait remporté le titre mondial sur 800 m en 2009 et lancé par son chrono et sa morphologie une polémique sur son genre sexuel.

Lors de sa précédente visite à Berlin, la Sud-Africaine, connue alors seulement des spécialistes, avait fait sensation en remportant le 800 m avec une avance de plus de deux secondes sur ses poursuivantes.

Elle avait surpris par sa morphologie, soulevant la polémique sur son genre sexuel. La Fédération internationale (Iaaf) avait alors lancé une enquête qui a abouti à sa suspension, mais à pas la perte de son titre.

Cette sanction a pris fin le 6 juillet et Semenya, 19 ans, a depuis disputé deux courses le mois dernier en Finlande en plus de 2 min 02 sec, loin de son temps de 2009 (1:55:45).

La réunion de Berlin, qui ne fait plus partie des "grands" meetings regroupés désormais dans la Ligue de diamant, est donc son premier rendez-vous important.

"C'est très agréable pour moi d'être de retour à Berlin, car j'y ai réussi des bons chronos. C'est difficile de dire ce que j'espère ici, mais mon entraîneur me dit que je peux courir sous les deux minutes", a-t-elle expliqué vendredi en conférence de presse.

"Bien sûr pour ma carrière, cette période de onze mois sans compétition n'a pas été positive, mais d'un autre côté, j'ai passé beaucoup de temps avec ma famille, mon entraîneur et mes partenaires d'entraînement. Peut-être que cela sera à terme positif et que cela va m'aider pour courir encore plus vite", a poursuivi Semenya, toujours très réservée et timide.

Son agent Jukka Haerkoenen a indiqué qu'après Berlin, la championne du monde 2009 participera à trois réunions (Bruxelles, Rovereto, Milan) et éventuellement aux Jeux du Commonwealth à Dehli (3-14 octobre).

"Ce qu'a vécu cette jeune fille et ceux qui lui sont proches depuis son titre n'a pas été facile. Le dossier est refermé maintenant, elle peut courir de nouveau, on se tourne vers l'avenir et nous sommes persuadés que si elle s'entraîne comme en 2009, elle peut retrouver son niveau des Mondiaux-2009", a-t-il souligné.

Hormis le retour de Semenya, la réunion berlinoise proposera un concours de saut à la perche prometteur avec le champion du monde et deuxième performeur mondial de tous les temps, l'Australien Steve Hooker.

En revanche, les organisateurs ont enregistré le forfait de dernière minute de la Croate Blanka Vlasic dont le duel à la hauteur avec l'Allemande Ariane Friedrich était très attendu.

Le 100 m féminin réunira notamment la Bahaméenne Debbie Ferguson, la Jamaïcaine Sherone Simpson et l'Allemande Verena Sailer, championne d'Europe à Barcelone.