Mondial 2011 de rugby: la sécurité revue après des incidents lors d'un match

Publicité

Le Premier ministre néo-zélandais, John Key, a annoncé lundi que les mesures de sécurité autour des stades de la Coupe du monde de rugby 2011 allaient être vérifiées après les incidents qui ont émaillé samedi un match du tournoi des Quatre Nations de rugby à XIII.

Des supporteurs se sont battus dans les tribunes de l'Eden Park et des dizaines de bouteilles ont été lancées sur les joueurs lors du match Nouvelle-Zélande - Australie, samedi remporté par l'Australie 34 à 20.

M. Key a qualifié ces scènes de "désastre" et affirmé que la Nouvelle-Zélande ne pouvait pas se permettre de tels dérapages pendant la Coupe du monde, le plus grand événement organisé dans le pays en septembre-octobre 2011.

"C'était une conduite grossière", a-t-il déclaré à la télévision. "Nous allons visionner les images vidéo, vérifier les mesures de sécurité en vigueur à l'Eden Park et si il y a des failles, les combler".

Les fauteurs de troubles seront interdits de stades du Mondial et M. Key a appelé les fans "à se conduire comme des adultes", pendant la Coupe du monde qui devrait avoir une audience de 4 milliards de téléspectateurs.