Mondial: le contingent français grossit pour préparer la dernière de Ribéry

3 mn
Publicité

Paris (AFP)

Le contingent de l'équipe de France grossit au compte-goutte après l'arrivée à Clairefontaine de 2 des 18 joueurs attendus ce mercredi, afin de préparer le Mondial-2014 qui sera le dernier de Franck Ribéry.

A 17h00 deux joueurs, Cabella et Koscielny, étaient déjà arrivés au château. Devaient les rejoindre les pensionnaires de Ligue 1 (Landreau, Ruffier, Digne, Cabaye, Grenier, Matuidi, Mavuba, Valbuena, Perrin, Gonalons et Lacazette), de Serie A (Pogba), de Liga (Griezmann), de Premier League (Sagna, Giroud) et de Bundesliga (Ribéry), pour partager le premier d'un grand nombre de repas collectifs.

Karim Benzema et Raphaël Varane ne rejoindront eux leurs partenaires qu'après leur finale de Ligue des champions samedi soir.

Pendant ce temps, les premiers arrivés au Centre d'entraînement national en début de semaine, ont eux effectué leur deuxième séance du jour, avec ballon, après une matinée consacrée à la réathlétisation.

Comme la veille, sous la pluie, Lloris, Debuchy, Evra, Sakho, Schneiderlin, Sissoko, Rémy et Cabella se sont entrâinés avec quelques joueurs de la sélection Espoirs, parmi lesquels Thauvin et Zouma. Comme la veille, Mangala (cheville), et Trémoulinas (mollet) n'y ont pas pris part.

La matinée a par ailleurs été animée par l'annonce de Franck Ribéry, qui a déclaré sur l'antenne de RTL que le Mondial (12 juin-13 juillet) au Brésil serait donc son troisième et dernier.

"Ca sera ma dernière coupe du monde. Après il faut y aller pour faire quelque chose, pour essayer de gagner la Coupe du monde, tout simplement", a affirmé le leader d'attaque des Bleus, âgé de 31 ans, et qui en aura 35 en 2018.

Retrouver la forme

Il s'agira aussi pour Ribéry de finir sur une bonne note ses aventures mondialistes en Bleu, lui qui fut la révélation de l'édition 2006 avec une finale à la clé, perdue contre l'Italie (1-1 a.p. 5-3 t.a.b), et qui fut largement impliqué en 2010 dans le fiasco de Knysna (grève d'entraînement des joueurs) pour lequel il a écopé d'une suspension de trois matches fermes.

S'il entend donc ne pas disputer le prochain Mondial en Russie, "Francky" n'a pas pour autant annoncé sa retraite internationale et sera donc disponible pour le prochain Euro-2016 organisé en France.

En attendant, celui qui compte 81 sélections en Bleu (16 buts), a trois semaines pour retrouver sa forme de l'automne et de l'hiver derniers, lorsqu'il pouvait prétendre au Ballon d'Or finalement remporté par Cristiano Ronaldo, devant Lionel Messi et lui-même.

Outre cette déception personnelle, une blessure au fessier a quelque peu plombé son premier semestre 2014, ponctué par la perte de la Ligue des champions (en demi-finales face au Real Madrid), mais tout de même compensé par un doublé championnat-coupe d'Allemagne.

Parfois apparu emprunté physiquement ces dernières semaines, alors que son jeu repose sur l'explosivité et la vitesse, Ribéry va, comme l'ensemble de ses partenaires, bénéficier dans un premier temps d'un programme de régénération et de préparation individualisé.

Mais il lui faudra d'abord poser ses valises au château.