Mondial de rugby: la presse britannique décrète "la fin du monde"

Publicité

Londres (AFP)

"Le crash", "l'humiliation", la presse britannique a décrété "la fin du monde" dimanche après l'élimination du XV d'Angleterre de sa Coupe du monde de rugby la veille.

Le Mail on Sunday montre le capitaine Chris Robshaw à genoux, bouche ouverte et regard perdu après l'échec "embarrassant" face à l'Australie (33-13) sous le titre: "End of the World".

"Humilié sur son propre sol", écrit le Daily Telegraph qui ajoute que "le rêve d'une nation a été brisé". "L'agonie", abonde le Sunday Times.

"Malgré des années de préparation, des millions de livres dépensés et plus de deux millions de billets vendus, l'Angleterre a été boutée hors de sa propre Coupe du monde après seulement trois matches. Pour aggraver la peine, c'est le vieil ennemi australien qui a donné le coup de grâce", souligne Owen Gibson dans The Observer.

L'Independant a le "coeur brisé" en Une, juste au-dessus d'un autre titre qui évoque le Brexit (British exit) de l'Union européenne sur lequel le Royaume-Uni doit se prononcer d'ici la fin 2017 lors d'un référendum.

Supporter N.1 du XV de la Rose sur ce Mondial, le prince Harry est présent dans tous les journaux. "Le mal au crâne anglais de Harry", titre le Mirror.

Mais la principale cible rest le sélectionneur Stuart Lancaster dont le procès a déjà commencé. "Des jobs sont à prendre", écrit le Daily Telegraph.