Mondiaux-2018 et 2022: le Thaïtien Temarii suspendu pour un an par la Fifa mais blanchi de corruption

Publicité

Le Thaïtien Reynald Temarii, soupçonné de corruption dans l'attribution des Mondiaux-2018 et 2022, a été suspendu pour un an par la Fifa pour être intervenu dans le vote mais a été blanchi des accusations de corruption, a indiqué jeudi à l'AFP son avocate Me Geraldine Lesieur.

"La commission d'éthique vient de notifier qu'elle vient de suspendre M. Temarii pour un an à partir du 20 octobre", a expliqué Me Lesieur.

"Il a été blanchi de tous les soupçons de corruptions, néanmoins la commission d'éthique (de la fifa) a estimé que le fait d'avoir discuté de son vote et des choix de vote pour les éditions de la Coupe du monde 2018 et 2022 étaient contraire à l'éthique", a-t-elle ajouté pour justifier la suspension d'un an de son client.

L'avocate a indiqué que Temarii allait faire appel de cette décision.