Mondiaux d'athlétisme: la Colombienne Caterine Ibargüen sacré en triple saut

1 mn
Publicité

Pékin (AFP)

La Colombienne Caterine Ibargüen a conservé son titre du triple saut aux Mondiaux d'athlétisme, une 29e victoire de suite pour l'athlète de 31 ans, avec 14,90 m au 4e essai, lundi soir à Pékin.

Invaincue depuis sa médaille d'argent aux Jeux de Londres-2012, Ibargüen a devancé l'Israélienne d'origine ukrainienne Hanna Minenko (14,78 m) et la championne olympique Olga Rypakova (14,77 m), du Kazakstan.

Auteure de la meilleure performance mondiale (MPM) de la saison, avec 15,04 m, la Russe Yekaterina Koneva a terminé seulement à la 7e place (14,37 m).

Ibargüen, très attachée au drapeau et ambassadrice d'un continent où l'athlétisme a du mal à se faire une place au soleil, avait été terriblement déçue par sa défaite aux Jeux de Londres.

Troisième aux Mondiaux-2011 à Daegu (Corée du sud), la jeune femme avait commencé sa carrière par la hauteur. Mais, au vu de sa taille (1,65 m) et de son élasticité, son entraîneur Ubaldo Duany l'avait convaincue d'essayer le triple saut, discipline traumatisante pour les chevilles.