Natation: Janet Evans, 40 ans, lance son rêve olympique

Publicité

La nageuse Janet Evans, 40 ans et mère de deux enfants, replonge dans le grand bain de la compétition vendredi à Austin (Texas) avec l'objectif de disputer à Londres ses quatrièmes JO.

La quadruple championne olympique (1988, 1992), qui a pris sa retraite après les JO-1996 à Atlanta, s'aligne vendredi sur 400 m libre et dimanche sur 800 m libre dans le cadre de la 2e des sept étapes du Grand Prix (circuit américain).

"Excitée de nager contre tous ces jeunots rapides", a indiqué jeudi l'Américaine sur le réseau social Twitter.

Ses compatriotes Michael Phelps, Ryan Lochte et Missy Franklin, qui a 24 ans de moins qu'elle, ainsi que les Français Frédérick Bousquet et Laure Manaudou, qui lui a chipé en 2006 son record du monde du 400 m libre, seront également sur le plot de départ dans la capitale du Texas.

Evans a retrouvé la compétition en juin dans le cadre d'une modeste réunion qui porte son nom à Fullerton (Californie), où elle a d'ailleurs battu les records du monde du 400 m et 800 nage libre de sa catégorie d'âge (35-39 ans), mais son rêve olympique commence véritablement dans le Texas.

La tâche qui l'attend est conséquente. Ses 4:22.87 sur 400 m en juin ne constitue en effet que le 51e temps d'engagement sur la distance à Austin alors que ses 8:59.06 sur 800 m constitue le 38e temps d'engagement.

La Californienne, aidé par son entraîneur de longue date Mark Schubert, cherchera d'abord à réaliser les minima de qualification (4:19.39 sur 400 m et 8:50.49 sur 800 m) pour les Championnats nationaux, fin juin à Omaha (Nebraska), qui seront eux qualificatifs pour les JO-2012.

Selon Schubert, le principal objectif d'Evans réside dans le 800 m mais elle aimerait se qualifier pour les Jeux sur les deux distances.

La triple médaillée d'or à Séoul-1988 (400 m quatre nages, 400 m libre, 800 m), de nouveau couronnée sur 800 m à Barcelone en 1992, a dominé la natation pendant près d'une décennie et ses records du monde ont tenu longtemps (18 ans pour celui du 400 m libre et 19 ans pour celui du 800 m libre).

Evans n'est pas la seule sur la voie du retour à Austin: Anthony Ervin, 30 ans et médaillé d'or sur 50 m nage libre aux JO-2000 à Sydney, et Ed Moses, 31 ans et médaillé d'argent olympique sur 100 m brasse en 2000, comptent aussi se servir du Grand Prix d'Austin comme d'un premier tremplin vers une qualification olympique.