Accéder au contenu principal

Pro A de basket: Limoges quasiment condamné, resserrement derrière Cholet

4 mn
Publicité

Limoges a sans doute enterré ses dernières chances de maintien, pour lequel Vichy, Strasbourg et le Paris-Levallois devront encore batailler, lors de la 27e journée de ProA de basket-ball, alors que derrière Cholet les positions se sont resserrées parmi les qualifiés pour les play-offs.

LE MATCH: que de regrets pour Limoges

Limoges peut nourrir bien des regrets. Un revers cruel concédé samedi face au champion Cholet (66-70), faisant suite ces dernières semaines à des victoires contre Chalon-sur-Saône et à Nancy: le CSP s'est trouvé une équipe, animée par le spectaculaire arrière Robert Hite et le roc nigérian Ndudi Ebi, et avait bien sa place en ProA. Mais cette embellie aura été trop tardive. A moins d'un improbable effondrement des équipes les précédant, les Limougeauds vont retrouver la ProB, un an seulement après s'en être extrait.

LA SURPRISE: Chalon-sur-Saône stoppé dans son élan

Une semaine après son succès à Cholet (74-82), Chalon-sur-Saône avait la possibilité de consolider sa 2e place, un rang que l'Elan n'a jamais occupé à l'issue d'une saison depuis son accession à l'élite en 1996. Peine perdue, les Chalonnais ont concédé leur troisième défaite de la saison à domicile face à des Poitevins qui viennent d'enchaîner une belle série (4 victoires en 5 matches) et semblent avoir quasiment assuré le maintien. Le match s'est jouée sur une décision contestée des arbitres, qui ont refusé sur le gong un panier à deux points d'Ilian Evtimov.

LE COUAC: l'inquiétude gagne Strasbourg

Quatre défaites de rang après ce revers à domicile contre Orléans (68-79), une 13e place au classement avec seulement un point d'avance sur le premier relégable Vichy, où il se déplace dans une semaine, Strasbourg est guetté par l'angoisse. La perspective des play-offs est bien envolée pour la SIG, qui voit se répéter le scénario de la saison passée (1er non relégable). Ce prochain match à Vichy "sera une finale de Coupe du monde", a prévenu l'entraîneur strasbourgeois Frédéric Sarre, au cas où ses joueurs n'auraient pas encore saisi l'enjeu.

L'HOMME: le retour en grâce d'Albicy

Apparu tel un météorite sur la scène internationale lors du dernier Mondial, Andrew Albicy avait eu du mal à répondre à toutes les attentes placées en lui au Paris-Levallois. Son manque de maturité, en quelques occasions, dans la gestion offensive de son équipe et ses difficultés à imposer sa patte sur le groupe lui avaient été reprochés. Vendredi, dans un match à quatre points contre Vichy, il a fait taire les critiques. Exceptionnel en première période (19 points à 100%), avec 13 points à suivre pour faire le trou juste avant la mi-temps, le meneur a ensuite parfaitement su faire tourner le ballon, pour offrir au Paris-Levallois ce qui pourrait être la victoire du maintien (94-66).

LE CHIFFRE: 8

Le Mans ne se sent plus chez lui à Antarès. Face à Gravelines, les Manceaux ont subi leur 8e revers (60-67) de la saison dans leur salle, seuls Orléans et Limoges faisant aussi mal. Phénomène d'inconstance cette saison - il a manqué là une nouvelle opportunité d'asseoir sa 8e place, la dernière qualificative -, le finaliste du dernier Championnat n'est toujours pas sûr de jouer les play-offs. Reste trois matches pour y parvenir aux Manceaux, sans doute soulagés de n'en avoir plus qu'un à jouer à domicile, contre Roanne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.