Accéder au contenu principal

Rallye de Grande-Bretagne: nouveau succès d'Ogier

2 mn
Publicité

Paris (AFP)

Le Français Sébastien Ogier (VW-Polo-R) a remporté le rallye de Grande-Bretagne, dernière manche du championnat WRC, pour la deuxième année consécutive, dimanche au Pays de Galles.

Ogier, qui a conservé son titre de champion du monde lors du rallye de Catalogne il y a deux semaines, a devancé de 37 secondes et 6/10e le Finlandais Mikko Hirvonen (Ford Fiesta RS) et de 1 minutes 3 secondes et 6/10e le Norvégien Mads Ostberg (Citroën DS3).

Le Français qui signe le 24e succès de sa carrière - le 8e de la saison - permet à Volkswagen déjà sacré champion du monde des constructeurs depuis l'Australie, d'établir un nouveau record de douze succès, sur treize possibles, en une seule saison.

Vainqueur de la Power Stage, son coéquipier Jari-Matti Latvala, aura signé 9 temps scratch sur 23 - contre 4 à Ogier - mais ne termine qu'à la huitième place après avoir perdu beaucoup de temps samedi.

Au commandement du début à la fin, comme l'an dernier, Ogier a eu Latvala comme seul véritable adversaire jusqu'à vendredi soir. Le Français ne possédait que 6 secondes 6/10e d'avance sur le Finlandais en rentrant au parc d'assistance en fin de première journée. Les deux hommes s'étaient partagés équitablement les huit spéciales disputées.

Avec la sortie de route du Norvégien Andreas Mikkelsen dès l'ES2 puis celle de Latvala dans l'ES9 samedi matin, le Français demeurait le seul pilote VW aux avant-postes alors que ses nouveaux poursuivants bataillaient à plus d'une minute derrière lui.

Se contentant de gérer ce capital temps, Ogier est resté très prudent sur des routes plus ou moins boueuses à l'adhérence changeante afin de parfaire une saison en tout point exemplaire.

En WRC2, dernière marche avant le WRC, le Qatari Nasser Al-Attiyah (Ford Fiesta RRC), 6e de sa catégorie en Grande-Bretagne, ancien vainqueur du Paris-Dakar et médaillé de bronze individuel en ball-trap aux Jeux de Londres, peut s'enorgueillir d'avoir accroché un nouveau titre à son palmarès éclectique en venant à bout du Finlandais Jari Ketomma (Ford Fiesta R5), premier classé dimanche.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.