Roland-Garros: Tsonga qualifié, Gasquet et Monfils attendus lundi

Publicité

La journée de lundi à Roland-Garros s'annonce chargée pour les Français, les principaux leaders tricolores, à commencer par Richard Gasquet et Gaël Monfils, faisant leur entrée en lice, après la qualification aisée de Jo-Wilfried Tsonga dimanche.

Le N.3 français Jo-Wilfried Tsonga a réussi ses débuts à Roland-Garros, où il a atteint le deuxième tour avec une victoire facile sur le Tchèque Jan Hajek en trois sets, 6-3, 6-2, 6-2.

Concentré sur son sujet, le N.3 français et tête de série N.17 à Paris, a évité la même mésaventure que l'an dernier où il avait dû puiser d'entrée dans ses réserves face à un joueur tout aussi méconnu au premier tour.

Hormis un peu d'hésitation au moment de conclure le premier set, où il a sauvé les deux seules balles de break obtenues par son adversaire, le Manceau a déroulé face au 121e mondial pour avancer vers un deuxième tour contre son compatriote Florent Serra ou le Russe Igor Andreev mercredi.

"Je vais encore être favori de cette rencontre", a estimé Tsonga, premier Français cette année à jouer sur le Central où il était satisfait d'avoir échappé à un "piège" dans des conditions difficiles avec beaucoup de vent.

"C'était pas mal", a estimé Tsonga, double huitième de finaliste à Roland-Garros, qui, malgré le vent, a allumé quelques jolis pétards en coup droit (13 gagnants), fidèle à sa ligne de conduite de prendre les devants.

Le Manceau, qui joue sans entraîneur depuis quelques semaines, est le premier Français du tableau masculin à atteindre le deuxième tour après les défaites logiques de David Guez face à l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky (6-7, 6-3, 6-3, 6-3) et de Marc Gicquel, repêché le matin même après le forfait de Lleyton Hewitt, contre l'Espagnol Albert Montanes (6-4, 6-4, 6-2).

Chez les filles, Alizé Cornet avait ouvert la voie de la victoire à Tsonga en s'imposant 6-4, 6-2 devant la Tchèque Renata Voracova.

Après la mise en bouche dominicale, les choses sérieuses commenceront lundi Porte d'Auteuil. En particulier pour Richard Gasquet, le Français le plus régulier des dernières semaines, dont le 1er tour ne s'annonce pas comme une partie de plaisir face au Tchèque Radek Stepanek.

Le N.2 français, qui reste sur une demi-finale à Rome, perdue contre Rafael Nadal, n'a jamais été gâté par le tirage à Roland-Garros, où son parcours s'est souvent prématurément arrêté face à des pointures: Albert Costa (2002), David Nalbandian (2004, 2006), Nadal (2005), ou encore Andy Murray l'an passé au 1er tour.

Le Biterrois est donc échaudé et ne prendra pas à la légère ce match contre Stepanek, ancien N.8 mondial aujourd'hui tombé à la 57e place. "Ce n'est pas un premier tour où je vais pouvoir jouer moyennement et passer", admet-t-il.

Le N.1 français, Gaël Monfils, a moins à craindre a priori de l'Allemand Bjorn Phau, 145e mondial, qui n'a jamais dépassé le 1er tour sur la terre battue parisienne.

Monfils, qui avait déçu l'an passé en étant sorti dès le 2e tour par l'Italien Fabio Fognini, devra cependant retrouver sans tarder le rythme de la compétition, lui qui vient de déclarer forfait à Madrid, puis Rome.

Mais le N.9 mondial a déjà montré que les pépins physiques ne l'empêchaient pas d'aller loin à Roland-Garros. En 2008, il s'était hissé en demi-finale malgré des soucis aux adducteurs et en 2009, il avait atteint les quarts en dépit d'un genou douloureux.

Quatre autres Français seront lundi sur les courts, dont Michaël Llodra opposé au Belge Steve Darcis. Quatre filles seront également engagées, dont Marion Bartoli, pour peu qu'elle soit remise de la blessure à la cuisse gauche subie samedi en finale du tournoi de Strasbourg.

La N.1 française espère être prête à temps pour ce match, et ne pas être trop mise à contribution par la Géorgienne Anna Tatishvili, 106e mondiale. Aravane Rezaï, qui a chuté au 42e rang mondial après un début de saison gâché par des problèmes personnels, sera opposée à la Roumaine Irina-Camelia Begu.

Quelques-uns des grands favoris du tournoi seront aussi d'attaque: Roger Federer aura un match piège face à l'Espagnol Feliciano Lopez, qui avait eu une balle de match contre lui il y a quelques semaines à Madrid; Novak Djokovic devrait éprouver moins de difficultés face au Néerlandais Thiemo De Bakker.