Rugby: déjà le retour, et vivement dimanche!

Publicité

La 14e journée du Top 14 de rugby disputée mercredi a permis au Stade Toulousain et à Montpellier d'accroître leur avance en tête du classement, mais les cartes seront rebattues dimanche lors du second acte de cette série de deux journées disputées pendant la semaine du Nouvel An.

Le Top 14 imprime son rythme effréné traditionnel après quatre semaines d'interruption meublées par deux journées de Coupe d'Europe et neuf jours de pause.

Deux autres journées sont programmées début janvier avant la reprise des joutes européennes. La 17e journée programmée les 26 et 27 janvier précèdera l'ouverture du Tournoi des six nations.

. Les quatre équipes en tête du classement s'affronteront dimanche. Les Toulousains (1ers), vainqueurs sans forcer (25-8) mercredi à Agen, recevront le Castres Olympique (4e).

Grâce à un triplé du Samoan Iosefa Tekori, les Castrais prennent la quatrième place, leur meilleur classement depuis la 5e journée, aux dépens de Biarritz.

Montpellier (2e), de son côté, a livré face aux Biarrots (22-16) une prestation quasi similaire à celle du leader toulousain, avec une première mi-temps de belle facture suivie d'une extinction de voix après la pause.

Les Montpelliérains, révélation de la première partie du championnat, se rendront dimanche à Colombes pour y défier le Racing-Métro (3e) avant la délicate réception de Perpignan, qu'ils avaient châtié en début de saison à Aimé-Giral.

Les Racingmen, qui comptent à présent six points de retard sur le leader toulousain et quatre sur le dauphin montpelliérain, devront faire oublier à leur public leur prestation insipide face à Brive (6-6) mais aussi prendre une revanche face à ces insolents Héraultais qui les avaient corrigés (36-19) au match aller.

. La lutte reste ouverte en milieu de tableau, six points séparant le quatrième, Castres (39 pts), du neuvième, le Stade Français (33 pts). Après sa défaite à Montpellier, assortie du bonus défensif, le Biarritz Olympique (5e, 39 pts) reste au contact mais passe un nouveau test dès dimanche à Toulon.

Le club varois (8e), miné par l'exclusion de Jocelino Suta, s'est incliné à Bayonne (7e) et doit à présent gérer un mois de janvier compliqué avec la réception du BO, un déplacement au Racing et la venue du Munster en Coupe d'Europe.

Dans ce groupe de poursuivants, le champion de France Clermont (6e) a pris un ascendant (22-16) sur son dauphin Perpignan (10e). Mais les deux acteurs des finales 2009 et 2010 sont encore à la traîne et poursuivent leur programme de rattrapage dimanche face à Bourgoin et Brive.

Le Stade Français s'est, comme d'habitude, imposé à Bourgoin (26-16). Un second déplacement attend les Parisiens à La Rochelle avant leur grand rendez-vous de la saison au Stade de France contre le Stade Toulousain (8 janvier).

. Brive a marqué deux points précieux dans la lutte pour le maintien en contraignant le Racing au match nul à Colombes. Ses trois concurrents se sont inclinés mercredi: Agen face à Toulouse, La Rochelle à Castres et Bourgoin face au Stade Français.

Le club berjallien, qui avait "relocalisé" cette affiche au stade Pierre-Rajon après l'avoir programmée à Grenoble, a raté son effet. Toujours en proie à des difficultés financières, il compte à présent dix points de retard sur le premier relégable, Agen, et joue sans doute sa saison au mois de janvier au cours duquel il affrontera ses rivaux rochelais et agenais après une visite à Clermont.