Rugby: FFR et Stade de France signent un accord jusqu'en 2017

Publicité

La fédération française de rugby (FFR) et le consortium du Stade de France sont parvenus jeudi à s'entendre sur les termes d'une nouvelle convention couvrant la période 2013-2017, a appris l'AFP de sources concordantes.

Cet accord, arraché au terme de longues négociations ponctuées de plusieurs ruptures, comprend un minimum de 20 rencontres et débutera à l'automne par la tournée de la Nouvelle-Zélande et de l'Afrique du Sud.

La convention précédente entre le Stade de France et la FFR s'était achevée fin juin sur un échec des pourparlers engagées au préalable bien que le consortium dirigé par Vinci et Bouygues ait consenti d'importantes concessions financières.

La location du Stade, consentie à la FFR pour 2,8 millions d'euros par match, selon les termes de l'accord précédent, avait ainsi été proposée à un peu plus d'un million. Une offre d'abord rejetée par l'équipe de Pierre Camou et acceptée jeudi, dans des termes similaires selon des sources proches du dossier.

La Fédération française de rugby est engagée par ailleurs dans le projet de construction de son propre grand stade de 82.000 places (comme le Stade de France) à l'horizon 2017 à Evry.