Rugby: le directeur sportif du Racing pas convoqué par la Commission de discipline

Publicité

Le directeur sportif du Racing-Métro, Pierre Berbizier, n'a fait l'objet d'aucune convocation devant la Commission de discipline de la Ligue nationale de rugby, pourtant annoncée suite à ses déclarations après la défaite du Racing à Clermont le 7 mai en match de barrage du Top 14.

"La Commission de discipline n'a pas été saisie", a affirmé un de ses membres à l'AFP.

Après la défaite (17-21) de son équipe face à Clermont, Berbizier avait dénoncé l'arbitrage, s'en prenant nommément au juge de touche Christophe Berdos qu'il rendait responsable de l'exclusion temporaire du 2e ligne Santiago Dellape pour une charge hors du jeu sur le demi de mêlée clermontois Morgan Parra.

"On nous demande de respecter les arbitres mais vous comprendrez que c'est très difficile après cela. En tout cas, je ne pourrai jamais plus respecter M. Berdos", avait déclaré Berbizier avant d'évoquer les "sourires de faux cul" du président de la Ligue nationale de rugby, Pierre-Yves Revol, qui avait annoncé la saisine de la Commission de discipline.