Accéder au contenu principal

Rugby: le XV de France privilégie l'expérience et rentre dans le rang

3 mn
Publicité

Deux mois après la déroute contre l'Australie, l'entraîneur du XV de France Marc Lièvremont a confirmé mercredi le retour attendu de joueurs d'expérience au sein de la liste de trente joueurs pour préparer le début du Tournoi des six nations contre l'Ecosse le 5 février.

Terrassés (16-59) par les Wallabies le 27 novembre au Stade de France, les Français défendent leur titre dans le Tournoi des six nations à sept mois de l'ouverture du Mondial-2011 en Nouvelle-Zélande.

"Ce sont trente joueurs qui sont convoqués pour disputer le Tournoi des six nations et non pas la Coupe du Monde. Même si on peut penser que ce groupe sera certainement très proche de celui qui sera donné le 11 mai, il tient compte aussi de quelques blessés et d'autres joueurs qui restent assez proches de cette équipe", a déclaré Lièvremont, pour la première fois seul face à la presse pour une annonce d'équipe depuis sa prise de fonction en 2008 en remplacement de Bernard Laporte.

L'expérience a été privilégiée après les nombreuses expérimentations poursuivies jusqu'en novembre et cette défaite historique contre l'Australie.

Parmi les principaux retours figurent celui du pilier de Biarritz Sylvain Marconnet (34 ans, 80 sélections), qui n'avait plus joué en bleu depuis le Tournoi des six nations 2010 et la victoire contre l'Irlande.

L'ailier toulousain Vincent Clerc (29 ans, 43 sél) et l'arrière Clément Poitrenaud (28 ans, 41 sél), écartés lors des test-matches de novembre, réintègrent également le groupe, ainsi que le centre de Perpignan Maxime Mermoz (Perpignan, 24 ans, 7 sélections) dont la dernière apparition, entre deux blessures, remonte à la tournée estivale 2010 en Afrique du Sud et en Argentine.

Plusieurs joueurs convoqués en novembre mais renvoyés chez eux en cours de tournée figurent également dans la liste, tels l'arrière-ailier toulousain Maxime Médard, les 3e lignes biarrot Imanol Harinordoquy et clermontois Alexandre Lapandry, le centre perpignanais David Marty et l'ouvreur toulousain David Skrela.

Les principaux absents sont le talonneur du Stade Français Dimitri Szarzewski et le 2e ligne toulousain Romain Millo-Chluski, blessés. Le pilier de Perpignan Jérôme Schuster, nouveau venu en novembre, est également indisponible pour blessure.

Les principaux joueurs recalés sont l'ailier clermontois Julien Malzieu, qui tient cependant la corde en cas de forfait au sein des lignes arrières, a précisé Lièvremont.

Tout comme les centres parisien Mathieu Bastareaud et toulousain Florian Fritz, le 3e ligne toulousain Louis Picamoles, le demi de mêlée parisien Julien Dupuy et l'ailier Julien Arias.

En revanche, l'ailier bayonnais Yoann Huget, qui a honoré ses deux premières sélections en novembre, est conservé.

Après l'Ecosse au Stade de France, les Français se déplaceront en Irlande le 13 février. Viendront ensuite deux déplacements en Angleterre (26 février), en Italie (12 mars) et la réception finale du pays de Galles (19 mars).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.