Rugby: Novès ne fera pas appel de la décision des Prud'hommes

Publicité

Toulouse (AFP)

L'ancien sélectionneur du XV de France Guy Novès a indiqué à la presse qu'il ne ferait pas appel de la décision des Prud'hommes de Toulouse de lui accorder lundi une indemnité d'1 million d'euros dans le litige l'opposant à la Fédération française de rugby (FFR).

La FFR se laisse elle le temps de la réflexion pour décider d'interjeter appel. "Le délai est d'un mois. On a le temps de réfléchir", a déclaré son avocat, Me Josep Aguerra.

Le conseil des Prud'hommes de Toulouse a condamné lundi la FFR à verser 1,008 million d'euros à Novès pour l'avoir licencié de son poste de sélectionneur fin 2017 avant le terme de son contrat.

Novès, premier sélectionneur des Bleus limogé en cours de mandat, réclamait 2,9 millions d'euros de dédommagements.

Les Prud'hommes ont notamment reconnu une "rupture anticipée abusive du contrat de travail sans faute grave", mais n'ont pas retenu l'existence d'un "harcèlement moral".