Rugby: Toulouse se sort péniblement du piège à Trévise

Publicité

Le Stade Toulousain, mené pendant près d'une heure après avoir notamment reçu deux cartons jaunes, a péniblement réussi à renverser la tendance (33-21) au terme d'un match inabouti à Trévise, samedi lors de la 2e journée.

Cette victoire sans bonus offensif place provisoirement les quadruples champions d'Europe seuls en tête de la poule 6 (8 points), dans l'attente du résultat du match entre les Anglais de Leicester et des Gallois des Ospreys dimanche.

Les Toulousains étaient prévenus: ces deux dernières années, Perpignan et Biarritz avaient chuté au Stadio communale di Mongio.

Dans un match poussif où ils ont été énormément sanctionnés par l'arbitre gallois Leighton Hodges qui a infligé trois cartons jaunes à Christopher Tolofua (faute en mêlée 33, plaquage dangereux 76) et Vincent Clerc (en-avant volontaire 46), les Toulousains sont restés dans le match grâce à la botte de l'incontournable Luke McAlister (18 points).

Incapables de faire la différence dans le jeu où ils n'ont que rarement enchaîné plusieurs phases, les double champions de France en titre ont finalement fait la différence à l'usure, grâce à leur puissance sortie du banc.

Un essai de pénalité en supériorité numérique (54) après l'exclusion du troisième ligne italien Barbieri les a ramené à deux points, avant un autre de Louis Picamoles (58) qui les a remis en tête, réduisant à néant l'efficacité du buteur italien Kris Burton (7 pénalités, 100%).

Un essai de Vincent Clerc (63) a lancé la course vers le bonus offensif, mais en vain.

"Ca a été un match compliqué, on s'y attendait. Ce qui est sûr, c'est que notre rugby n'est pas vraiment en place, on n'arrive pas à faire trois temps de jeu qui se tiennent. Il va falloir bosser dur", reconnaissait, lucide, l'arrière Clément Poitrenaud.

Cette victoire a en plus pris des airs de succès à la Pyrrhus avec un deuxième carton jaune à Tolofua pour un plaquage "cathédrale" (76) qui le fera comparaître devant une comission de discipline et de possibles soucis physiques pour le capitaine du XV de France Thierry Dusautoir (genou), le N.8 Picamoles (cheville) et le pilier Gurthro Steenkamp (dos).

Samedi:

Trévise (ITA) - Stade Toulousain (FRA) 21 - 33

Déjà joués:

Stade Toulousain (FRA) - Leicester (ENG) 23 - 9

Ospreys (WAL) - Trévise (ITA) 38 - 17