Ski: Pinturault en chasse à Äre

Publicité

Åre (Suède) (AFP)

Alexis Pinturault retrouve Äre, la station suédoise de ses débuts en Coupe du monde de ski alpin en mars 2009, à la poursuite vendredi et dimanche du Norvégien Kjetil Jansrud, qui a pris les devants au classement général.

Äre, organisatrice des Mondiaux 2017 et hôte d'une étape féminine en fin d'hiver, a repris en bloc les étapes françaises.

Courchevel (dames) et Val d'Isère (messieurs) n'ont pu héberger leurs épreuves techniques à cause du manque de neige.

Chez les dames, la Slovène Tina Maze, leader au classement général après une bonne moisson de points dans les épreuves de vitesse à Lake Louise (Canada), ne vient pas pour défendre son capital, mais bien pour augmenter son avance.

Depuis son abandon sur la piste suédoise, il y a plus de cinq ans et demi, Pinturault (23 ans) a pris de l'envergure dans la discipline école. Avec notamment neuf podiums au compteur des 13 dernières courses du circuit majeur.

Dimanche, le skieur de Courchevel n'a été devancé (18/100e) à Beaver Creek (Etats-Unis) que par l'Américain Ted Ligety, +Mr Géant+, un doublé de blessés.

Le Français souffre en effet de l'épaule droite (contusion de la coiffe des rotateurs) après avoir percuté une porte en super-G, un accident de course qui ne l'avait pas empêché de terminer troisième samedi. Ligety, champion olympique, s'était blessé il y a deux semaines et demie à l'entraînement. Depuis il skie avec une main gauche encore endolorie, renforcée par quatre vis.

- Pinturault en rattrapage -

Entre les portes serrées, Pinturault est appelé à un examen de rattrapage. Il avait été éliminé à Levi, où le Norvégien Henrik Kristoffersen avait devancé Hirscher de 12/100e, et tous les autres à plus d'une seconde. Côté tricolore, Jean-Baptiste Grange a de bons souvenirs à Äre, deux fois troisième: aux Mondiaux 2007 et deux ans plus tard en Coupe du monde.

Aux côtés de +Pintu+, l'Autrichien Marcel Hirscher, détenteur du gros globe depuis trois saisons, est l'autre cador qui doit mettre à profit la halte suédoise.

Moins convaincant aux Etats-Unis mais néanmoins troisième du géant, Hirscher rêvait plutôt de Val d'Isère pour retrouver l'Europe. Sur la pente verglacée de la Face de Bellevarde, le Salzbourgeois a laissé l'empreinte de quatre victoires.

"Ce géant constitue un peu un point d'interrogation. Il n'y a pas de référence récente. On sait que la neige a été injectée et l'adaptation aux conditions sera primordiale", explique l'Italien Roberto Nani.

Impérial à Lake Louise (nets succès en descente et super-G), Jansrud a confirmé sa mainmise sur la vitesse à Beaver Creek (vainqueur de la descente, deuxième du super-G). Au point que le skieur de Stavanger a fait oublier son aîné et compatriote Aksel Lund Svindal, blessé pour la saison.

Comme il marque aussi des points en géant (15e à Sölden et à Beaver Creek), Jansrud, fort de ses 172 points d'avance sur Hirscher, a de fortes probabilités de conserver la tête au général à l'issue de l'étape suédoise.

- Maze sereine -

La polyvlance n'est pas un problème pour Maze. La double championne olympique de Sotchi (descente/géant) a dominé le premier slalom de la saison, à Levi (Finlande). Mais c'est encore l'Autrichienne Anna Fenninger qui se réjouit le plus de ce changement de destination. La jeune femme avait débuté sa remontée au général dans la station scandinave, les 6 et 7 mars dernier, avec deux victoires en géant. Pour finalement brandir le gros globe de cristal une semaine plus tard à Lenzerheide (Suisse).

A domicile, les techniciennes suédoises (Frida Hansdotter et Maria Pietilae-Holmner) seront particulièrement motivées, à l'instar des Françaises Tessa Worley, la championne du monde qui revient de blessure, et Anémone Marmottan.

Worley compte une victoire sur la piste Gästrappet, en 2009. Pour Marmottan, c'est même la pente de son seul podium jusqu'à ce jour, l'an dernier derrière Fenninger.

Le programme

Vendredi: slalom géant dames, première manche à 10h00, seconde à 13h00

Slalom géant messieurs, première manche à 16h00, seconde à 19h00

Samedi: slalom dames, première manche à 09h30, seconde à 12h30

Dimanche: slalom messieurs, première manche à 10h30, seconde à 13h30