Tennis: Cilic au révélateur de l'invaincu Muller sur le gazon du Queen's

Publicité

Londres (AFP)

Marin Cilic, roi du service, doit mettre fin à la série d'invincibilité de Gilles Muller (7 succès de rang) pour se retrouver en finale du Queen's dimanche, comme en 2012 lors de son sacre pré-wimbledonien.

"Je joue vraiment bien cette semaine. Je me sens aussi très bien sur le court", a commenté Cilic, après avoir battu 6-4, 7-5 l'Américain Donald Young en à peine 86 minutes.

Le Croate de 28 ans et N.7 mondial a, comme d'habitude, construit son succès sur son service avec un pourcentage assez détonnant: 28 premiers services, dont 11 aces, sur 33 transformés en points et 16 sur 16 sur sa seconde balle...

Cilic, finaliste aussi au Queen's en 2013, semble le grand favori à la succession d'Andy Murray depuis l'élimination surprise du Britannique, du Suisse Stan Wawrinka et du Canadien Milos Raonic. D'autant qu'il n'a concédé aucune mise en jeu: "Encore un match sans perdre de service. C'est vraiment agréable!"

Mais face à lui se dressera Gilles Muller, certes seulement 26e mondial à 34 ans, mais qui vient d'enlever le deuxième titre de sa carrière, sur le gazon de s'Hertogenbosch dimanche dernier, et en est à sept matches gagnés de rang.

Muller a même mis un peu moins de temps que Cilic pour éliminer l'Américain Sam Querrey, couronné en 2010, 6-4, 7-6 (7/5) en 81 minutes...

"Je n'ai jamais été dans le Top 30 de ma vie, et cette année, pour la première fois, j'ai un '2' devant mon classement. Cela a beaucoup de signification", a réagi Muller dont le service a encore fait très mal.

"Quand on était gosse, on rêvait de ces choses-là. Mais quand ça arrive, ça fait vraiment du bien", a ajouté le Luxembourgeois.

L'autre demi-finale opposera Grigor Dimitrov, vainqueur au Queen's en 2014, à l'Espagnol Feliciano Lopez (32e) ou au Tchèque Tomas Berdych (14e).

Le Bulgare, 11e joueur mondial et déjà finaliste à deux reprises en 2017, a écarté de sa route 6-3, 3-6, 6-3 le Russe Daniil Medvedev (60e).