Accéder au contenu principal

Tennis: Federer rejoint Murray en finale à Shanghai

3 mn
Publicité

Le Suisse Roger Federer a rejoint l'Ecossais Andy Murray en finale du Masters 1000 de Shanghai samedi en battant le Serbe Novak Djokovic en deux sets 7-5, 6-4.

Ce sera la treizième rencontre entre les deux hommes et elle fera office de revanche de la finale du tournoi de Toronto où Murray, N.4 mondial, avait, en août dernier, remporté son septième succès sur le N.3 mondial.

Samedi, Federer a pris une première revanche face à Djokovic, N.2 mondial, qui l'avait privé de la finale du dernier US Open, malgré deux balles de match.

Absent depuis cet échec, Federer s'est montré plus en jambes que Djokovic, vainqueur dimanche dernier à Pékin et qui a cumulé simple et double cette semaine à Shanghai dans l'optique de la finale de Coupe de Davis en décembre.

Le Suisse s'est imposé au terme d'une rencontre de très haut niveau, un bras de fer qui s'est dénoué en un quart d'heure à cheval sur les deux sets.

La première manche a longtemps hésité entre le revers de Djokovic et le coup droit de Federer et s'est finalement jouée sur un rien, comme la capacité de Federer de serrer le jeu sur les points importants, comme au plus beaux jours.

Obligé de sauver quatre balles de break en début de match, le Suisse de 29 ans a forcé la décision au onzième jeu sur le service de Djokovic. Il a profité de l'ascendant pris pour se détacher 7-5, 2-0 en remportant cinq jeux de rang.

Un échange de breaks plus tard, Federer est resté solide sur la fin du deuxième set pour atteindre sa sixième finale de l'année. Vainqueur de Murray en finale de l'Open d'Australie, lauréat à Cincinnati, il chassera dimanche son troisième titre en 2010 qui lui permettrait d'égaler Rafael Nadal au nombre de victoires dans un Masters 1000 avec dix-huit trophées.

Murray, 23 ans, tentera lui de décrocher le sixième Masters 1000 de sa carrière lors de sa quatrième finale de l'année, pour un seul titre, à Toronto.

Après avoir dominé l'Argentin Juan Monaco 6-4, 6-1 samedi et lâché seulement cinq jeux en moyenne à ses quatre premiers concurrents, il sera frais. Mais Federer non plus n'a pas perdu un set de la semaine à Shanghai.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.