Tennis: levée des suspensions à vie de Starace et Bracciali pour matches truqués

Publicité

Rome (AFP)

Les suspensions à vie des joueurs de tennis italiens Potito Starace et Daniele Bracciali, accusés d'avoir truqué des matchs sur fond de paris sportifs, ont été levées samedi en appel, a annoncé la Fédération italienne de tennis.

Devant l'instance d'appel de la fédération, Starace (34 ans) a été blanchi alors que la suspension de Bracciali (37 ans), prononcée le 6 août, a été ramenée à 12 mois, selon un communiqué de la FIT.

Les deux Italiens, dont les noms sont apparus dans l'enquête menée par le parquet de Crémone sur le "Calcioscommesse", vaste scandale de matchs achetés dans le football italien, avaient déjà été suspendus 40 jours "à titre préventif" par la FIT en février.

Ils avaient en outre déjà reçu des suspensions - six semaines pour Starace et trois mois pour Bracciali - dans une autre affaire de paris illicites en 2008.