Tennis: rentrée des classes pour Federer et Nadal au Masters 1000/Toronto

Publicité

Le Masters 1000 de Toronto, qui commence lundi, marque la rentrée des classes pour Rafael Nadal et Roger Federer, qui n'ont plus joué depuis Wimbledon et qui lancent leur opération US Open au Canada.

Si quelques membres du Top 10 comme Andy Murray ou Andy Roddick sont déjà revenus sur les courts, les deux têtes d'affiche ont profité du mois de juillet pour s'accorder un break avant le sprint de fin d'année.

Alors que Federer a sillonné la Méditerranée à bord d'un yacht, Nadal, outre un saut à Johannesburg pour fêter le titre de champion du monde de football de l'Espagne, a retrouvé ses amis et ses cannes à pêche sur son île de Manacor.

Il y a savouré son printemps triomphal, où il a tout raflé puisqu'il a remporté les trois Masters 1000 sur terre, Roland-Garros et Wimbledon pour asseoir sa position en tête du classement mondial.

Il s'attaque maintenant au dernier tournoi du Grand Chelem qui lui résiste encore, l'US Open, où il n'a encore jamais atteint la finale et qui débute le 30 août à New York.

Le Masters 1000 canadien, qui alterne chaque année entre Montréal et Toronto, où Nadal s'était imposé en 2008, donnera de premières indications sur les chances de l'Espagnol de conquérir l'Amérique, ainsi que sur l'état de son genou droit qui a reçu un traitement après Wimbledon.

"J'ai pris trois semaines de repos et puis j'ai repris l'entraînement sans problème. Aujourd'hui je me sens parfaitement bien, la preuve, je vais jouer le double avec Novak Djokovic", souligne Nadal qui formera un duo de choc avec le N.2 mondial, vainqueur du tournoi en simple il y a trois ans.

Federer aura besoin de se rassurer quant à son niveau de jeu après deux défaites décevantes en quarts de finale à Roland-Garros et à Wimbledon. Fort d'une semaine d'entraînement en compagnie de l'Allemand Philipp Kohlschreiber, le Suisse, qui ne pointe plus qu'à la 3e place mondial, entame sa tournée américaine avec l'objectif de sauver sa saison par un 6e titre à l'US Open.

C'est la première fois depuis 2003 que Nadal et Federer ne sont pas têtes de série N.1 et 2 dans un tournoi dans lequel ils sont tous les deux engagés. Ils pourront tout de même se retrouver en finale, le tirage au sort ayant placé Federer dans la partie de tableau de Djokovic, alors que Nadal se retrouve avec le N.4 mondial Andy Murray.

L'Ecossais, récent finaliste à Los Angeles, fait partie des outsiders du tournoi, en compagnie de Tomas Berdych et Robin Soderling.