Top 14: Clermont se reprend bien et refroidit Toulon

2 mn
Publicité

Clermont-Ferrand (AFP)

Battu en ouverture du Top 14 à Bordeaux (32-25), le champion de France Clermont s'est bien repris en s'imposant dimanche à domicile face à Toulon (21-16), malgré une entame difficile, en clôture de la 2e journée.

Les Clermontois ouvrent leur compteur (4 points) tandis que les Varois, qui peuvent tout de même se satisfaire du point du bonus défensif obtenu, sont 5e du classement avec un point de plus.

Les deux cadors s'affrontaient pour la première fois en compétition depuis la finale disputée en juin dernier et gagnée par l'ASM au Stade de France (22-16). Mais si dix joueurs finalistes étaient présents au coup d'envoi côté clermontois, ils n'étaient que cinq côté toulonnais.

Privés de ballon dans la conquête, au cours d'une première demi-heure dominée par le RCT, récompensé par un essai de Chris Ashton (17e), son troisième de la saison, les Clermontois ont refait surface peu avant la mi-temps alors qu'ils étaient menés 10-3.

Ils ont profité de l'indiscipline de leurs adversaires, réduits à quatorze puis à treize après les exclusions temporaires de Romain Taofifenua (33e) et Ma'a Nonu (39e), pour prendre l'avantage avec un essai du Fidjien Alivereti Raka (11-10, 40e+3).

En seconde période, le nouvel international Damian Penaud, 21 ans, qui faisait sa rentrée, servi au pied par Nick Abendanon, obtenait un second essai, transformé par Camille Lopez, qui a permis à Clermont de mener 18-10 (51e).

Malgré une infériorité numérique, conséquence de l'exclusion temporaire de Peceli Yato (61e), les Auvergnats, grâce à une pénalité de Lopez (71e), qui a passé un total de onze points, ont assuré leur victoire (21-13).

La botte d'Anthony Belleau (11 points) ne faisait pas tout à Toulon, qui gâchait ses dernières munitions en fin de rencontre, la faute à Mamuka Gorgodze.

Le coup n'est pas passé loin pour l'équipe de Fabien Galthié. Mais le RCT était ce dimanche en net progrès par rapport à janvier, quand il avait coulé au stade Marcel-Michelin (30-6).