Top 14: "Je ne jouerai plus le dimanche", promet Boudjellal, Toulon

Publicité

Toulon (AFP)

Toulon ne jouera "plus le dimanche", a promis mercredi son président, Mourad Boudjellal, qui estime perdre de l'argent car son stade n'est pas rempli quand le match est diffusé ce jour-là, compromettant son "modèle économique".

"Je ne jouerai plus le dimanche si je ne suis plus indemnisé à notre juste valeur", a menacé le dirigeant toulonnais lors d'une conférence de presse. "On déclarera forfait", a-t-il prévenu.

"Dimanche à Mayol (contre le Racing, défaite 40-29), le stade était vide. Ça fait deux ans que le club a été mis en difficulté en jouant le dimanche", a-t-il regretté.

"On a un modèle basé sur la billetterie, le merchandising, certains ont décidé de nous tuer à la Ligue (LNR)", a ajouté Boudjellal.

"Et on descendra en Pro D2. Je ne m'enlèverai pas", a-t-il ajouté, annonçant qu'il allait "écrire à la ministre" des Sports, Laura Flessel.

"Quoi qu'il se passe, je m'en fous. Si on joue le dimanche, on sera relégué j'en ai rien à faire, a-t-il encore lancé. J'en ai marre d'être la pompe à fric du Top 14."

Boudjellal a également redouté que son équipe en prenne "une belle à Castres", samedi pour la 11e journée de Top 14.