Top 14: Stade Français et Racing décrochent

Publicité

Toulouse (AFP)

Le Stade Français et le Racing, défaits par Grenoble et Brive, ont pris le risque de décrocher du duo de tête, samedi lors de la 20e journée de Top 14, en plein doublon avec le Tournoi.

Les Isérois et Toulouse - vainqueur de Montpellier, un concurrent direct pour les phases finales - sortent eux grands gagnants de cette journée en se replaçant clairement dans la course à la qualification.

Auteurs d'un gros coup à Bordeaux le week-end dernier, les hommes de Gonzalo Quesada, handicapés par l'absence de leurs internationaux, se sont fait cueillir à froid chez eux par Grenoble (21-30).

Résultat, s'ils restent troisièmes avec 55 points, ils voient le leader Clermont, vainqueur de l'UBB à Marcel-Michelin vendredi (31-23), prendre six longueurs d'avance et risquent de voir Toulon faire de même s'il bat Lyon au Matmut Stadium dans la soirée...

Le Racing, rossé à Brive (36-12), n'aura pas su non plus se replacer dans la lutte pour la qualification directe en demi-finales et reste quatrième avec 51 points.

- Castres battu sur le fil à Bayonne -

La course aux dernières places pour les phases finales s'est elle un peu éclaircie.

L'avenir dira si Montpellier (9e) pourra regretter éternellement d'avoir laisser filer un match qu'il semblait tenir à Toulouse (18-13)...

En équilibre précaire dans le Top 6 avant cette journée, les hommes de Novès s'y installent et remontent à la cinquième place avec 49 points, devant Grenoble (47 points) qui gagne deux places d'un coup grâce à son exploit à Jean-Bouin.

Derrière, l'UBB et Oyonnax, invité surprise dans le wagon de tête le week-end dernier mais battu à La Rochelle (35-20), stationnent à 45 points.

Dans le bas de tableau, Castres a connu une issue bien cruelle en perdant au bout du suspense (19-21) à Bayonne, qui reste dixième.

Cette défaite complique encore plus l'opération maintien des vice-champions de France, qui conservent le costume de lanterne rouge qui leur colle à la peau. D'autant plus que les deux premiers non relégables, Brive et La Rochelle, se sont donné de l'air en prenant six longueurs d'avance.