Tour d'Italie: victoire de Nieve après plus de 7 heures d'effort dans la 15e étape

Publicité

L'Espagnol Mikel Nieve (Euskaltel) a remporté la 15e étape du Tour d'Italie, dimanche au refuge Gardeccia dans les Dolomites, après plus de 7 heures d'effort.

Son compatriote Alberto Contador (Saxo Bank), qui a distancé une nouvelle fois ses rivaux directs, a gardé le maillot rose de leader après cette étape-reine de 229 kilomètres, rendue encore plus éprouvante par le parcours qui franchissait cinq cols et la pluie sur les sommets.

Nieve a signé la deuxième victoire en deux jours pour l'équipe basque Euskaltel, au lendemain du succès d'Igor Anton au Monte Zoncolan.

L'Espagnol, qui fêtera jeudi son 27e anniversaire, s'est imposé pour la première fois dans le Giro. L'an passé, il avait enlevé une étape de montagne de la Vuelta.

Sur la ligne, Nieve a précédé de 1 min 41 sec (écart officieux) l'Italien Stefano Garzelli, qu'il a rejoint au pied de la montée finale pour le distancer sur les premières rampes, à 5,6 kilomètres de l'arrivée.

Les deux coureurs étaient partis de loin dans une échappée-fleuve d'une vingtaine de coureurs lancée dès la première heure de cette journée-marathon.

Derrière eux, Contador a attaqué lui aussi sur les premières rampes menant au refuge Gardeccia.

Sur la ligne, installée à l'altitude de 1948 mètres, le Castillan, troisième de l'étape à 1 min 51 sec, a grignoté une dizaine de secondes à l'Italien Michele Scarponi.

Le Français John Gadret a pris la cinquième place devant le Vénézuélien Jose Rujano en conclusion de cette étape massacrante.

L'Italien Vincenzo Nibali, qui avait attaqué Contador dans la descente du Giau, à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, pour compter jusqu'à 35 secondes d'avance, a été distancé dans le Passo Fedaia, le grand col du massif de la Marmolada.

Nibali, grand descendeur, est revenu sur le groupe Contador avant d'être distancé de nouveau dans la montée finale. Autre victime du jour, Anton, qui occupait la troisième place du Giro au départ de Conegliano, a lâché plusieurs minutes.

Au classement général provisoire, Contador précède désormais Scarponi de 4 min 20 sec à sept jours de l'arrivée à Milan et à la veille de la seconde journée de repos.

Nibali, troisième, compte 5 min 11 sec de retard et Gadret, quatrième, 6 min 08 sec.