CINEMA

«César doit mourir» des frères Taviani remporte l'Ours d'or de la Berlinale

Les réalisateurs italiens Vittorio (g) et Paolo Taviani.
Les réalisateurs italiens Vittorio (g) et Paolo Taviani. REUTERS/Fabrizio Bensch

Le film italien « Cesare deve morire » (« César doit mourir ») a reçu ce samedi soir 18 février, l'Ours d'or lors de la cérémonie de clôture de la 62ème édition du festival international du film de Berlin. Le film des frères Paolo et Vittorio Taviani est une adaptation libre du « Jules César » du dramaturge britannique William Shakespeare.

Publicité

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Ce n’est pas un film qui figurait parmi les favoris qui remporte l’Ours d’or du festival du film de Berlin. Le jury présidé par le réalisateur britannique Mike Leigh a surpris en récompensant le film des frères Paolo et Vittorio Taviani : César doit mourir.

Pour cette oeuvre, les deux octogénaires italiens ont plongé dans la dure réalité d’une prison où des condamnés à de lourdes peines montent une pièce de théâtre de Shakespeare. « La trahison et le meurtre figurent dans l’œuvre de Shakespeare et renvoient à la réalité des détenus. Bien sûr ils sont coupables mais ils n’en sont pas moins des êtres humains », ont expliqué les réalisateurs en recevant le prix.

Les autres récompenses vont à des films évoquant notamment des réalités politiques, une spécificité de la Berlinale. L’Allemand Christian Petzold, favori des critiques et du public reçoit l’Ours d’argent du meilleur réalisateur pour Barbara qui se passe dans l’Allemagne de l’Est des années 80.

L’Ours d’argent de la meilleure actrice va à la jeune Congolaise Rachel Mwanza qui interprète un enfant soldat dans Rebelle du Canadien Kim Nguyen. Le grand prix du jury va au Hongrois Bence Fliegauf pour Juste le vent sur des meurtres contre des tsiganes.

Enfin, pour rester dans un registre sinon politique mais en tout cas social le drame bien accueilli durant le festival de la Franco-Suisse Ursula Meier L’enfant d’en haut remporte une mention spéciale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail